Golf 7 R

Golf R : la nouvelle version phare

–    Une puissance portée à 300 ch
–    Une consommation moyenne ramenée à 6,9 l/100 km avec la boîte DSG

C’est l’année de la Golf : les nouvelles Golf GTI, Golf GTD, Golf Variant et Golf TDI BlueMotion ont déjà fait leur apparition au cours des six premiers mois de 2013. Et ce n’est pas fini ! Volkswagen poursuit son extension de la gamme Golf en lançant aujourd’hui la version phare de la série : la nouvelle Golf R.

20445_VW_Golf_R_Icedrive_014

VW_Golf_R_Icedrive_017

La version supersportive de la Golf est propulsée par un nouveau moteur TSI de 221 kW (300 ch) qui s’avère plus puissant de 30 ch que son prédécesseur et plus sobre dans une mesure qui peut atteindre 18%. Comme les trois Golf R qui l’ont précédée, la nouvelle venue transfère à la route la puissance de son moteur suralimenté par turbo via une transmission intégrale permanente. Dans le cas présent, il s’agit de la dernière version du système 4MOTION avec embrayage Haldex de la cinquième génération. Un châssis sport (surbaissé de 20 mm) à la mise au point modifiée, la nouvelle direction dynamique et un programme électronique de stabilisation « ESC Sport » entièrement désactivable conçu pour être utilisé sur les circuits sont également à l’origine d’un dynamisme à l’état pur. La version peaufinée de la régulation adaptative du châssis DCC avec sélection du profil de conduite et le nouveau mode « Race » fait cependant partie des options principales.

VW_Golf_R_Icedrive_106

VW_Golf_R_Icedrive_092

VW_Golf_R_Icedrive_093

VW_Golf_R_Icedrive_101

La Golf R à boîte manuelle ne met que 5,1 s (contre 5,7 s pour sa devancière) pour atteindre la vitesse de 100 km/h. Et il ne faut que 4,9 s à la sportive dotée de la boîte automatisée DSG pour effectuer cet exercice d’accélération traditionnel. La vitesse de pointe (limitée électroniquement) est de 250 km/h. Malgré ces performances, synonymes d’une vivacité exceptionnelle, et une puissance accrue de 30 ch, la consommation moyenne de la Golf R a pu être ramenée de 8,5 l/100 km (pour sa devancière) à 7,1 l/100 km (pour la version actuelle). Les émissions de CO2 suivent le même chemin et passent de 199 à 165 g/km.

Toujours équipée du système « Stop-Start » et de la récupération d’énergie au freinage, la Golf R s’avère encore moins gourmande en carburant lorsqu’elle est dotée de la boîte DSG à 6 rapports, disponible en option. Dans ce cas, elle affiche une consommation moyenne de 6,9 l/100 km (à quoi correspondent des émissions de CO2 de 159 g/km). Si l’on sait que sa devancière à boîte DSG réclamait en moyenne 8,4 l/100 km, on constate une différence de 1,5 l/100 km qui traduit une baisse de la consommation de 18%.

20441_VW_Golf_R_Icedrive_008

20447_VW_Golf_R_Icedrive_016

20446_VW_Golf_R_Icedrive_015

 

20443_VW_Golf_R_Icedrive_010

20442_VW_Golf_R_Icedrive_009

20440_VW_Golf_R_Icedrive_003

20439_VW_Golf_R_Icedrive_001

20448_VW_Golf_R_Icedrive_021

20449_VW_Golf_R_Icedrive_025

20450_VW_Golf_R_Icedrive_027

20452_VW_Golf_R_Icedrive_050

20454_VW_Golf_R_Icedrive_061

20456_VW_Golf_R_Icedrive_065

20457_VW_Golf_R_Icedrive_067

20458_VW_Golf_R_Icedrive_070

20459_VW_Golf_R_Icedrive_074

20460_VW_Golf_R_Icedrive_076

20461_VW_Golf_R_Icedrive_084

 

20463_VW_Golf_R_Icedrive_109

VW_Golf_R_Icedrive_018

VW_Golf_R_Icedrive_044

VW_Golf_R_Icedrive_048