Nouveau Touareg

Nouveau Touareg présenté en première mondiale à Munich début de ce mois

DB2010AU00082_medium.jpg

DB2010AU00083_medium.jpg

Voici le communiqué de presse publié à cette occasion :

En bref :

Le nouveau Touareg fait entrer le SUV dans le futur
Le Touareg sera disponible dès son lancement en version hybride avec une gamme de moteurs high-tech
Le SUV de Volkswagen perd 208 kg et gagne 20 % en sobriété

Volkswagen a dévoilé début de ce mois en première mondiale le tout nouveau Touareg, la voiture la plus innovante techniquement depuis la naissance de la marque Volkswagen. Avec une gamme de motorisations plus économe de presque 20 % et une pléiade de nouveaux systèmes de sécurité et d’assistance à la conduite, ce Touareg incarne une vision moderne de cette polyvalence qui plaît tant aux amateurs de SUV. De plus, le Touareg est actuellement le seul tout-terrain fabriqué par un constructeur allemand en Europe à être proposé dans une version hybride. Consommant seulement 8,2 l de carburant, il fait référence parmi les SUV essence adaptés au tout-terrain. Le Touareg Hybride peut fonctionner en mode électrique uniquement, et donc sans émission, jusqu’à 50 km/h. Côté diesel, le Touareg V6 TDI est le plus sobre sur le segment des vrais tout-terrain avec une consommation moyenne de 7,4 l. La version hybride et le V6 TDI sont les SUV essence et diesel les plus économes jamais construits en Europe dans le segment supérieur.

Plus léger, plus aérodynamique, plus économe : un SUV résolument moderne

À l’instar de son petit frère au succès mondial, le Tiguan, le nouveau Touareg de Volkswagen mise sur la durabilité. Première condition à remplir : le poids. Pari tenu avec une version de base allégée de 208 kg : un vrai tour de force ! En parallèle, la carrosserie a encore gagné en rigidité (5 % de mieux), se plaçant en tête de sa catégorie. Deuxième condition : l’aérodynamisme. Les designers ont grandement amélioré le coefficient de Cx en soignant les détails, mais aussi en dessinant un Touareg plus bas que son prédécesseur. Reprenant le nouvel ADN esthétique de Volkswagen, l’avant offre par ailleurs une surface frontale réduite. Troisième condition : la motorisation. Associés à une boîte automatique 8 vitesses – la première sur ce segment –, tous les moteurs voient leur consommation réduite par rapport au Touareg précédent, dans certains cas de plus de deux litres.

Un SUV tous chemins – une transmission intégrale en deux versions

La transmission intégrale de série a été elle aussi optimisée au regard de la consommation. Tous les Touareg dernière génération disposent dès la version de base, d’une transmission intégrale à différentiel Torsen autobloquant (4MOTION : capacité de franchissement 31 degrés). Comme le Tiguan Track & Field, le Touareg dispose également d’un programme de conduite tout-terrain. Sur simple pression d’un bouton, il permet d’adapter l’ABS, l’EDS et l’ASR à l’utilisation tout-terrain, d’actionner le régulateur de vitesse en descente et d’adapter les points de commutation de la boîte automatique.

Le V6 TDI peut être équipé en option du « pack Terrain-Tech » dans lequel le différentiel Torsen est remplacé par une boîte de transfert avec réducteur, encore plus orientée tout-terrain, à laquelle s’ajoutent un différentiel central et un différentiel à l’avant verrouillables à 100 % (4XMOTION : capacité de franchissement 45 degrés). Comme sur la première génération du Touareg, cette version possède un commutateur permettant au conducteur d’adapter la transmission aux conditions du terrain selon cinq positions : 1) « Onroad » ; 2) « Offroad » (comme « programme de conduite tout-terrain », plus commande automatique des blocages mécaniques) ; 3) Low (comme « Offroad », plus activation du réducteur, rehaussement des points de commutation, pas de montée automatique des rapports en mode manuel) ; 4) Blocage supplémentaire du différentiel central ; 5) Blocage supplémentaire du différentiel arrière. Ainsi équipé, le Touareg est prêt à affronter n’importe quel terrain.

Un SUV facile à vivre – plus d’espace, plus d’innovations

Volkswagen n’a pas seulement rendu le Touareg plus léger, plus économe et plus agile. Il en a aussi accru la polyvalence. Le nouvel habitacle est encore plus fonctionnel, tandis que les sièges gagnent en confort et que l’espace aux jambes est amélioré à l’arrière. La banquette arrière est désormais réglable en longueur sur 160 mm et son dossier peut être incliné sur plusieurs positions. Déverrouillable par commande électrique en option, elle se rabat en quelques secondes, libérant 1 642 l de volume de chargement. L’autoradio/CD et le système d’information, disposant d’une interface intuitive par écran tactile 6,5″, sont fournis de série dès la version de base.

Le frein de stationnement s’active sur pression d’un bouton. Le moteur (versions V6) s’éteint automatiquement au feu rouge et redémarre dès que le conducteur relâche la pédale de frein (système Start-Stop). En option, le hayon peut être ouvert et fermé grâce à la télécommande intégrée à la clé de contact. Le toit coulissant panoramique, le plus grand disponible sur un SUV, garantit un maximum de luminosité même par temps gris. L’innovant système « Area View » détecte l’environnement du Touareg au moyen de quatre caméras, pour une meilleure sécurité. Les airbags (jusqu’à neuf) offrent une protection supplémentaire. Le système Lane Assist veille à maintenir le véhicule sur sa file et Side Assist prévient le conducteur en cas de changement de file lorsqu’un véhicule approche par l’arrière. Le régulateur de vitesse adaptatif ACC avec Front Assist intégré engage le freinage jusqu’à immobilisation et prétend les ceintures de sécurité en cas d’urgence. Les phares bi-xénon à système Dynamic Light Assist règlent l’éclairage en position feux de route de manière à ne pas éblouir les automobilistes roulant en sens contraire et le compensateur de roulis garantit une tenue de route souveraine. Le nouveau Touareg sera également disponible pour la première fois avec des équipements originaux, réunis sous le nouveau label « Exclusive » de Volkswagen Individual. Parmi ces équipements disponibles en option figurent des jantes en alliage léger 19. (modèle « Girona »), des applications décoratives en bois précieux (« frêne olivier ») et un équipement cuir (« Nappa ») dans les combinaisons bitons « Dark Burgundy/Noir Titane » ou « Pepperbeige/Noir Titane ».

Touareg – le meilleur de deux mondes

Environ 500 000 automobilistes ont choisi le Touareg première génération. Un tout-terrain haut de gamme qui réunit un niveau de confort élevé, un comportement routier sportif, un design avantgardiste, une finition excellente et un esprit baroudeur sans concession, autrement dit : le meilleur de la routière et du tout-terrain. La nouvelle version du Touareg consacre l’idée d’un véhicule polyvalent haut de gamme qui associe ces deux univers avec encore plus de perfection. Le Touareg sera disponible chez les concessionnaires dès avril 2010.

DB2010AU00084_medium.jpgDB2010AU00085_medium.jpg

Motorisations

FSI/TDI/TSI/Hybrid :

Nouveau moteur essence hybride, nouveau V8 TDI, V6 TDI hyper sobres
Le Touareg Hybride à moteur essence V6 remplace le V8 essence dans de nombreux pays
V8 TDI à 800 Nm de couple moteur ; V6 TDI à 7,4 l de consommation

Le nouveau Touareg sera la première Volkswagen et le premier SUV européen à être proposé en version hybride. Avec une consommation moyenne de seulement 8,2 l/100 km, le Touareg Hybride fait référence parmi les véritables tout-terrain à moteur essence. Et les émissions de CO2 suivent le mouvement à la baisse : 193 g/km. Désormais au sommet de la gamme de motorisations, le moteur hybride associe les performances d’un huit-cylindres classique et la consommation d’un moteur à six, voire quatre cylindres. Dans la conduite de la stratégie de downsizing de Volkswagen, il va donc remplacer l’ancien V8 essence en Europe et en Amérique. En toute logique, les versions V10 TDI et W12 du modèle précédent ne seront plus proposées.

Le groupe motopropulseur du Touareg Hybride, équipé d’une batterie haute tension, se compose pour l’essentiel du V6 TSI (moteur essence à injection directe de 333 ch/245 kW), suralimenté par compres seur, de la boîte automatique 8 rapports, idéale pour une utilisation en mode hybride et sur véhicule qui tracte, et du module hybride, inter calé entre le moteur à combustion et la boîte automatique. Compre nant l’embrayage de coupure en aval du V6 TSI et le moteur électrique (47 ch/34 kW), ce module compact monobloc ne pèse que 55 kg (embra yage de coupure inclus). Lorsque le V6 TSI et le moteur électrique fonctionnent de concert (mode boost), la puissance totale, mesurée au banc d’essai, atteint 380 ch/279 kW et le couple moteur maximum 580 Nm.

Volkswagen a choisi pour le Touareg la technologie hybride parallèle. Contrairement aux autres systèmes hybrides, les caractéristiques de l’hybride parallèle sur terrain accidenté et les capacités de franchissement permanentes sont excellentes. Avec une charge tractée maximale de 3,5 t, le Touareg Hybride fait également merveille en véhicule de traction. Par ailleurs, l’entraînement hybride parallèle offre un meilleur rendement que tous les autres concepts hybrides sur route et sur autoroute. Le Touareg Hybride affiche une vitesse de pointe de 240 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 6,5 s seulement.

En trafic urbain, le concept hybride apporte un gain de consommation de plus de 25 % par rapport à un SUV traditionnel de puissance et de dimensions analogues. En cycle mixte, combinant des trajets urbains, routiers et autoroutiers, les ingénieurs de développement ont réussi à obtenir des économies de 17 % en moyenne. Pour l’essentiel, les économies de carburant du Touareg Hybride reposent sur quatre éléments :

Le moteur électrique : le mode électrique (jusqu’à 50 km/h), à zéro émission, réduit la consommation d’essence. Le V6 TSI n’est alors pas seulement éteint, il est déconnecté de la boîte automatique 8 rapports par un embrayage de coupure. L’objectif est d’éviter les déperditions de couple d’inertie.

Le roulage en vitesse de croisière : dès que le conducteur lâche la pédale d’accélérateur, le V6 TSI est également désaccouplé de la boîte de vitesses. Cette opération peut même s’effectuer à vitesse élevée (jusqu’à 160 km/h) et donc sur autoroute. Grâce à l’élimination des déper ditions du couple d’inertie, le Touareg « roule » bien plus longtemps. Le conduc teur peut alors, en adoptant un style de conduite prévoyant, réduire directement sa consommation de carburant.

La récupération d’énergie au freinage : au freinage, le moteur électrique est utilisé comme alternateur afin de récupérer l’énergie cinétique, stockée ensuite dans la batterie haute tension (NiMH).

Le système Start-Stop : le système Start-Stop intégré au moteur réduit la consommation, notamment en cycle urbain ou en trafic discontinu.

V6 FSI, V6 TDI et V8 TDI : un trio efficace

La consommation et les émissions des Touareg à moteur con ventionnel connaissent une amélioration significative. Prenons l’exemple du V6 FSI, un moteur à injection directe essence de 280 ch/206 kW. Avec 9,9 l/100 km, ce moteur 3,6 litres de 360 Nm consomme 2,5 l de moins que son prédécesseur ! Cette consommation moyenne correspond à des émissions de CO2 de 236 g/km, ce qui fait très exactement 60 g/km en moins.

Les moteurs diesels ont également gagné en sobriété. En matière de performances, l’entrée dans l’univers Touareg s’établit toujours à 240 ch/176 kW (version européenne), délivrés par une version perfectionnée du fameux V6 TDI, et ce dès son arrivée sur le marché ; ce turbo diesel de 550 Nm consomme seulement 7,4 l/100 km (195 g/km CO2), soit 1,9 l de moins que son prédécesseur. Les émissions de CO2 ont été réduites de 49 g/km par rapport à l’ancien Touareg V6 TDI et de 24 g/km par rapport à l’ancienne version BlueMotion Technologie.

Le V8 TDI de 4,2 l de cylindrée et 340 ch/250 kW fait son apparition dans la gamme Touareg. Sa consommation moyenne de 9,1 l/100 km (239 g/km CO2) est tout simplement prodigieuse au vu de la puissance développée et du couple phénoménal de 800 Nm (!). Ce TDI n’est pas proposé aux États-Unis. De façon générale, la gamme de motorisations ne sera pas identique dans tous les pays, tant pour les versions essence que diesel.

DB2010AU00086_medium.jpg

Carrosseries

Design + dimensions :
Le nouvel ADN esthétique de Volkswagen donne le ton
Le Touareg s’est allongé et étiré, gagnant en volume et en dynamisme
La perte de poids de 10 % est considérée comme un tour de force dans le monde des ingénieurs

Le nouveau Touareg a considérablement gagné en dynamisme, que ce soit sur le plan des motorisations et du châssis que de la morphologie, à mettre au crédit du nouveau design. Les nouvelles proportions du véhicule tournent également à son avantage. Il faut savoir que pour atteindre les 4,80 m, le nouveau Touareg s’est allongé de 4,3 cm, tout en voyant sa hauteur réduite de 2,0 cm à 1,71 cm. L’empattement a suivi l’allongement de la carrosserie et gagné 4 cm à 2,90 m. En largeur, le Touareg se maintient à 1,93 m. Aucun autre SUV de cette catégorie n’est aussi bas à l’exception du Porsche Cayenne. Le dynamisme des proportions y gagne très nettement.

L’objectif des designers, réunis autour du Chef du Service Design Klaus Bischoff, était de donner une facture encore plus élégante au Touareg, tout en s’inspirant du nouvel ADN esthétique Volkswagen. C’est vrai aussi bien pour la partie avant, étirée à l’horizontale, avec ses phares incisifs, que pour l’arrière, caractéristique du Touareg, avec ses feux arrière parfaitement reconnaissables dans la nuit ou pour sa carrosserie effilée et athlétique. La ligne de ce SUV prolonge l’impression de durabilité et son design intemporel en proclame le caractère et la présence, avec un style et une élégance tout en retenue.

Caractéristiques techniques de la carrosserie

Plus léger de 200 kg, le Touareg possède pourtant la carrosserie la plus évoluée de son segment avec une rigidité statique de 24 800 Nm/º (plus 5 %). Le confort s’en ressent positivement, tout comme le comportement en cas d’accident. Le nouveau toit vitré panoramique illustre parfaite ment la complexité de la coque telle qu’elle a été conçue par les ingénieurs du Touareg. Avec des dimensions de 990 x 1452 mm, le toit coulissant relevable occupe quasiment toute la surface du toit. Habituellement, une telle ouverture – 350 % plus grande qu’un toit ouvrant classique – entraîne une détérioration de la rigidité. C’est précisément le contraire sur le Touareg, ceci grâce à la rigidité intrinsèque de la carrosserie et au cadre de renforcement supplémentaire. On notera que le toit ouvrant peut encore se refermer à une vitesse (théorique) de 260 km/h et que les bruits dus au vent sont totalement absents, même à 300 km/h.

Le hayon à commande électrique disponible en option (de série sur les Touareg Hybride et V8 TDI) a également été revu. En plus de pouvoir être actionné de l’intérieur du véhicule et de l’extérieur au niveau du hayon lui-même, il est désormais manoeuvrable par télécommande. Le dispositif de protection anti-pincement veille à la sécurité. Le Touareg est le premier véhicule de sa catégorie à embarquer des isolants multicouches pour l’isolation phonique, beaucoup plus légers que les matériaux habituels pour une efficacité plus élevée.

Habitacle

Design + innovations :
Un chef-d’oeuvre visuel aux atouts manifestes
Un Touareg bien plus habitable, avec une banquette réglable en longueur
Un poste de conduite qui réunit le confort haut de gamme et les exigences d’un SUV

DB2010AU00080_medium.jpgDB2010AU00081_medium.jpg

L’habitacle du nouveau Touareg se démarque par un sens absolu de la perfection. La structure généra le révèle un mixte de lignes limpides, d’élégance intemporelle, de fonction nalité aboutie et de grande qualité des matériaux. Le mariage entre une certaine robustesse typée SUV et l’ambiance d’un véhicule de classe supérieure dégage un charme indéniable. Mais une fois de plus, l’objectif visé en premier lieu pour cette Volkswagen était de créer une voiture d’utilisation intuitive.

En conséquence, le conducteur qui s’installe au volant du Touareg est marqué par l’ergonomie rigoureuse qui règne à bord. Cet art de porter au plus haut la simplicité d’utilisation, la qualité d’assise et l’accessibilité des commandes, sans oublier l’efficacité des interfaces homme/machine, est désormais emblématique de Volkswagen et a largement contribué au succès planétaire de la marque. Compte tenu de la complexité de l’équipement, l’exigence de préserver la même logique de commande et la même intuitivité que dans une Polo ou dans une Golf a constitué un défi hors norme. Le résultat devrait en surprendre plus d’un.

Un poste de conduite sans compromis

La planche de bord qui se présente au conducteur est clairement structurée et de haute qualité. Dessiné avec précision, le combiné d’instrumentation rassemble toutes les informations essentielles en un même lieu. Placé entre les quatre cadrans du compteur de vitesse, du compte-tours, de la température moteur et du témoin de carburant, l’écran couleur multifonctions 7. au format 15/9 est lui aussi inédit. Il est fourni de série sur les modèles Touareg Hybride et en association avec les moteurs V8. La version premium de l’écran auto rise une grande variété de présentations de l’information pour aller droit à l’essentiel. Celui-ci peut choisir de sélectionner ou de masquer certaines informations via un menu contextuel autoexplicatif à code de couleurs (« Navigation », « Médias », « Téléphone », « Véhicule », « Assis tant »). Sur le Touareg Hybride, l’écran couleur sert également pour l’affichage du flux d’énergie. Les Touareg V6 FSI et V6 TDI sont équipés d’un écran 5″, également nouveau. Les cadrans analogiques classiques affichent eux aussi une grande distinction et une parfaite précision. Cerclés de bagues chromées par électrolyse, ils intègrent des aiguilles éclairées en rouge. Les cadrans 3D sont quant à eux rétro éclairés par des LED blanches. Si l’on y ajoute les verres protecteurs antireflets, les instruments ronds évoquent le raffinement des précieux chronographes.

Une console centrale au design clair et à l’ergonomie parfaite

L’équipement audio/navigation du Touareg a été lui aussi entièrement revu. Intégrant un écran tactile de 6,5. et un changeur 6 CD intégré, le système radio/CD « RCD 550 » est fourni de série. Ce module d’info divertissement peut évoluer en option vers un système de navigation « RNS 850 » avec au menu : écran tactile 8., représentation cartographique 3D (affichage de la topographie et des bâtiments via le système « Digital Terrain Model »), disque dur de 40 Go (dont 20 Go de mémoire pour la musique, les vidéos, etc.), lecteur DVD, commande vocale et réception radio numérique (pour les versions européennes uniquement, DAB). D’autre part, le système peut être agrémenté d’une interface Bluetooth pour téléphones, d’une interface MDI (Media Device Interface) pour lecteurs MP3 (iPod/iPhone inclus) et téléviseurs et d’un système audio Dynaudio.

Le guidage intuitif par menu via l’écran tactile s’accompagne également d’une barre contextuelle placée sous l’écran sur les modèles « RCD 550 » et « RNS 850 ». Huit touches permettent de changer le menu de base (« Radio », « Media », « Nav », « Traffic », « Phone », « Climate », « Car » et « Setup »), auxquelles s’ajoutent deux boutons tournants. Ces deux niveaux de commande (écran tactile et barre de commande) donnent accès à toutes les fonctions essentielles, ainsi qu’aux données relatives aux flux d’énergie et à la consommation sur la version hybride.

Le module d’info divertissement surmonte directement le module de commande de la climatisation à bi-zones sans courants d’air (quatre zones en option y compris l’arrière, selon les modèles), clairement et logique ment structuré. Le levier de la boîte automatique 8 vitesses tombe parfaitement sous la main. À l’arrière, en direction de l’accoudoir central en deux parties, on trouve les boutons de réglage techniques et robustes permettant de commander les options liées au châssis et à la transmission intégrale. Quant aux touches correspondant à la fonction Start-Stop et au frein de stationnement électrique, elles sont disposées à côté du levier de vitesses.

Des sièges avant perfectionnés

Entièrement repensés, les sièges avant et arrière du Touareg offrent désor mais un confort grandement amélioré sur longues distances. Volkswagen proposera trois versions de sièges avant sur son SUV : sièges standard, sièges « confort » (sur les Touareg Hybride et V8 TDI) et, pour la première fois, sièges Sport. Les deux derniers sont entièrement réglables par commandes électriques et incluent un nouveau coussin d’air pneumatique dans les renforts latéraux des dossiers. Les versions Confort et Sport comprennent également des appuie-tête réglables en hauteur et en longueur de série à l’avant. Plus proches de la tête, ils réduisent le risque de traumatisme du rachis cervical en cas d’accident. Une fonction climatisation sera également disponible pour les sièges confort (ventilation de l’assise et du dossier).

Nouvelle banquette et plus d’espace à l’arrière

En dépit de la hauteur de caisse revue à la baisse, la garde au toit a été améliorée à l’avant comme à l’arrière. L’espace aux genoux sur la banquette arrière est passé de 68 à 104 mm, bénéficiant ainsidirectement de l’empattement allongé de 40 mm. Le gain de place est très appréciable.

Au-delà, l’habitacle du Touareg affiche une modularité digne d’un break de grand volume. En effet, pour la première fois, la banquette arrière peut être déplacée de 160 mm dans la longueur et l’inclinaison du dossier est réglable sur trois positions. La banquette asymétrique 40/60 peut être déverrouillée en option par commande électrique, depuis le coffre ou depuis le côté du siège conducteur. Selon le positionnement de la banquette arrière, le coffre a un volume de chargement allant de 580 à 1 642 L.

DB2010AU00089_medium.jpgDB2010AU00088_medium.jpg

Systèmes d’assistance/confort

Sécurité active + passive :
Le nouveau Touareg reconnaît son environnement
Des systèmes d’assistance nouveaux et perfectionnés pour une conduite plus détendue
Nouveau régulateur ACC à fonction précollision et système Area View de détection de l’environnement

Le nouveau Touareg embarque un éventail très large des technologies les plus modernes, dont certaines sont inédites et d’autres le fruit d’intenses travaux d’amélioration. Désormais, le frein de stationnement s’active sur pression d’un bouton. Le système « Area View » détecte l’environnement du Touareg au moyen de caméras pour améliorer la sécurité. Le système Lane Assist veille à maintenir le véhicule sur sa file et Side Assist prévient en cas de changement de file lorsqu’un véhicule s’approche par l’arrière. Le régulateur de vitesse adaptatif ACC engage le freinage jusqu’à immobilisation en cas d’urgence ; les ceintures de sécurité sont prétendues en parallèle. Les phares bi-xénon à système Dynamic Light Assist règlent l’éclairage en position feux de route de manière à ne pas éblouir les automobilistes roulant en sens contraire. Le compensateur de roulis faisant partie de la nouvelle suspension pneumatique assure au Touareg une tenue de route digne d’une sportive. Voici, en résumé, les nouveautés des systèmes d’assistance à la conduite :

•Area View est un système inédit chez Volkswagen permettant d’observer l’environnement immédiat. Grâce à quatre caméras disposées dans le hayon, les rétroviseurs extérieurs et la calandre, Area View retransmet tout l’environnement du Touareg sur l’écran tactile de la console centrale. Hors route, par exemple, Area View permet d’avoir à l’oeil les abords immédiats sur les côtés et à l’avant de la voiture, grâce aux caméras latérales et avant. Un avantage inestimable au moment de franchir des passages délicats. Grâce au mode « vue remorque », on peut observer le mouvement de la remorque en fonction du braquage.

•Le régulateur de vitesse adaptatif ACC (Adaptive Cruise Control) dernière génération intègre la fonction Stop-and-Go (conduite automatique/freinage en trafic discontinu), le freinage d’urgence automatique (ANB) et la fonction de précollision commandée par capteurs (tension des ceintures conducteur et passager par moteur électrique pour anticiper une situation potentiellement dangereuse). ACC sera proposé dans le cadre d’un nouveau pack d’assistance à la conduite qui inclura également le nouveau système Area View.

•Phares bi-xénon à Dynamic Light Assist. Ce système de réglage dynamique des feux de route qui, grâce à une caméra, détecte la circulation à contresens ainsi que les véhicules qui précèdent le Touareg, adapte la dimension du cône d’éclairage de manière à n’éblouir personne (zone masquée du phare) et à offrir le meilleur éclairage de la chaussée en toutes circonstances.

•Frein de stationnement électrique. Ce frein de stationnement s’actionne sur simple pression d’un bouton. Il se désactive automatiquement au démarrage du véhicule.

•Suspension pneumatique à compensateur de roulis adaptatif dans une version perfectionnée. La suspension pneumatique 4 Corner assure un confort maximal en minimisant les oscillations en largeur de la carrosserie.

•Lane Assist fonctionne également sur la base d’une caméra. Lorsque le véhicule menace de quitter sa voie de circulation sans que le clignotant soit enclenché, le système avertit le conducteur en faisant vibrer le volant.

•Side Assist. Les capteurs disposés à l’arrière du véhicule avertissent le conducteur en cas de changement de file alors qu’un véhicule s’approche par l’arrière Touareg

Équipements

V6 FSI/V6 TDI/V8 TDI/Hybrid :
Écran tactile et fonctions high-tech dès la version de base
V6 FSI et V6 TDI bien mieux équipés que leurs prédécesseurs
Les versions Hybride et V8 TDI brillent par leur équipement complet de série

Le Touareg dispose d’un équipement de série de niveau exceptionnel dès les versions V6 FSI et V6 TDI. La liste est impressionnante : rétroviseurs extérieurs rabattables et réglables électriquement, capteur de pluie, protection du seuil de charge ment dans la couleur des garnitures, volant cuir multi fonctions plus régulateur automatique de vitesse (GRA), accoudoirs centraux à l’avant et à l’arrière, quatre prises 12 V, lève-vitres électriques également actionnables par télécommande, cache-bagages à ouverture automatique, climatisation automatique (réglable individuellement à gauche et à droite), banquette arrière modulaire, écran multifonctions, système radio « RCD 550 » à commande par écran tactile et changeur 6 CD intégré, Servotronic asservie à la vitesse, jantes en alliage léger 17. (« Sonora » à sept branches) à pneumatiques 235, systèmes Start-Stop et récupération de l’énergie au freinage et éclairage d’ambiance dans les poignées de porte intérieures.

À cela s’ajoutent les équipements de sécurité : contrôle dynamique de trajectoire ESP, stabilisateur de remorque, assistant de démarrage en côte et régulation de la vitesse en descente, airbags ultra-performants, phares antibrouillard avec éclairage directionnel statique, éclairage diurne, feux stop adaptatifs (feux de détresse automatiques en cas de freinage d’urgence), verrouillage automatique des portes après le démarrage (débrayable), rétroviseurs intérieurs à fonction antiéblouissement automatique et témoins d’ouverture à toutes les portes (y compris au hayon).

Équipements de série du Touareg Hybride et V8 TDI

Les deux nouveaux modèles haut de gamme que sont le Touareg Hybride et le Touareg V8 TDI disposent d’un niveau d’équipement intérieur et extérieur encore plus luxueux. À l’extérieur, l’équipement de série comprend notamment : un pack chrome (encadrements des fenêtres latérales, grille d’entrée d’air inférieure, protection du seuil de chargement, marchepied, baguettes de seuil de porte et sorties d’échappement), phares bi-xénon avec feux de route directionnels, feux diurnes à LED, fonctions d’éclairage Coming home et Leaving home, rétroviseur extérieur à fonction anti-éblouissement automatique côté conducteur, cache-bagages à ouverture/fermeture électrique et système de coupure/démarrage « Keyless Access ». Les Touareg Hybride et V8 TDI sortent d’usine avec des jantes 18. en alliage léger équipées de pneumatiques 255. Sur le V8 TDI, les jantes sont du type « Tacora » (dix branches) ; la version Hybride reçoit une version spéciale « Yukon » avec cinq doubles branches. Le Touareg Hybride se reconnaît extérieurement aux logos « Hybrid » sur les baguettes latérales chromées, à l’avant et à l’arrière, ainsi qu’aux décorations de la console centrale dans l’habitacle.

En outre, il est possible de personnaliser l’intérieur des Touareg Hybride et V8 TDI grâce à une multitude de détails : équipement cuir (motif « Cricket ») avec sièges Confort réglables électriquement sur 12 positions à l’avant, pédales aspect acier spécial, éclairage de plancher, affichage multifonctions avec grand écran couleur, bacs de rangement sous les sièges avant, applications décoratives en bois précieux « racine de noyer » et baguettes de seuil de porte avec applications en acier spécial. Last but not least, une alarme antivol vient compléter l’équipement de série. On peut parler à juste titre d’un équipement complet !

DB2010AL00204_medium.jpg

DB2010AU00090_medium.jpg

DB2010AU00091_medium.jpg
DB2010AU00087_medium.jpg