Up! Lite : concept

L’étude Up ! Lite, qui ne consomme en moyenne que 2,44 l/100 km, s’appuie sur la future New Small Family de Volkswagen.

 DB2009AL03595_medium.jpg

Volkswagen a profité du Salon de Los Angeles, qui s’est déroulé du 4 au 13 décembre, pour présenter en première mondiale le cinquième véhicule conceptuel de la future New Small Family : la Up ! Lite.  Membres déjà connus de cette nouvelle famille de modèles, les études Up ! (spécialiste urbaine trois portes), Space Up ! (micro-van cinq portes), Space Up ! Blue (van cinq portes à pile à combustible) et, enfin, E-Up ! (citadine trois portes à moteur électrique) utilisent un langage stylistique qui va marquer son époque grâce à son caractère unique et au nouvel ADN de Volkswagen créé par Walter de Silva. La Up ! Lite est désormais l’étude de la New Small Family à l’aérodynamique la plus prononcée. À l’instar de l’E-Up !, déjà présentée à Francfort, la version qui fait actuellement ses débuts à Los Angeles donne aussi un aperçu de ce que sera le design des modèles de série.

Voici ci-après l’intégralité du communiqué de presse publié le 7 décembre.

DB2009AL03606_medium.jpg

Première marque européenne, Volkswagen définit dans le monde entier de nouveaux critères en matière d’efficacité avec ses moteurs TDI et TSI, à la fois ultramodernes et propres. On en veut pour nouvelle preuve la Up ! Lite, une quatre places à propulsion hybride qui se signale par sa technologie d’avant-garde, son caractère économique et une conception intelligente vérifiable dans tous les détails. Sa consommation moyenne : 2,44 l/100 km ! Grâce, d’une part, à un concept hybride qui repose sur un bloc TDI (turbodiesel) couplé à un moteur électrique et secondé par une boîte automatisée DSG à sept rapports et, d’autre part, au coefficient aérodynamique le plus bas possible (0,237), Volkswagen ramène les émissions moyennes de CO2 à la valeur exceptionnelle de 65 g/km. L’étude trois portes est dès lors non seulement la voiture quatre places la plus économique au monde, mais également la plus respectueuse de l’environnement, compte tenu de son bilan CO2 global. Sur les plans technique et esthétique, la Up ! Lite préfigure la mobilité du futur. Sa carrosserie, comme sculptée dans un bloc d’aluminium, montre dans le même temps avec ses lignes claires quel degré de fascination peut atteindre une voiture à l’aérodynamique peaufinée.

DB2009AU01854_medium.jpgDB2009AU01928_medium.jpg

Transmission

La voiture idéale pour se rendre au travail

Faisant appel à des solutions techniques complexes, cette voiture « 2 L » pourrait bien être commercialisée dans le monde entier. La Volkswagen de 695 kg recourt dans une large mesure à des composants de la future New Small Family, une toute nouvelle série de modèles qui devrait être distribuée dans les premiers pays dès la fin 2011. L’étude Up ! Lite assure la continuité de la stratégie de Volkswagen qui consiste à offrir une technologie de pointe et une qualité élevée dans toutes les catégories de véhicules et, de ce fait, à mettre le progrès à la portée de chaque automobiliste. De par sa conception, la Up ! Lite possède de multiples talents qui lui permettent de rendre les trajets en ville, les navettes entre le domicile et le lieu du travail et naturellement aussi les très longs voyages nettement plus avantageux en termes de coûts et plus respectueux de l’environnement.

Rouler à l’électricité grâce à la propulsion hybride

L’entraînement de la Up ! Lite est confié principalement au bicylindre turbodiesel de 0,8 l de conception nouvelle. Ce moteur à injection directe Common Rail ne pèse que 55 kg et est dérivé du nouveau quatre cylindres TDI de 1,6 l. Il revendique une puissance de 38 kW (51 CV) à 4.000 tr/min et développe un couple maximal de 120 Nm entre 1.800 et 2.250 tr/min. Pour réaliser le potentiel d’économie maximal et atteindre la consommation moyenne de 2,44 l/100 km, il suffit d’appuyer sur la touche Eco et, ainsi, d’activer un mode de fonctionnement qui ramène la puissance du moteur à 26 kW (36 CV). Le réservoir possède une capacité de 20 l, ce qui, vu la faiblesse de la consommation, suffit pour parcourir plus de 800 km. Enfin, l’étude Volkswagen affiche une vitesse de pointe de 160 km/h et accélère de 0 à 100 km/h en 12,5 s.

Le moteur électrique de 10 kW (14 CV), qui remplit en plus les fonctions d’alternodémarreur, épaule le TDI et assure un surcroît de puissance (effet « boost »), ainsi que la transformation en électricité de l’énergie cinétique (récupération). Pendant les phases de « boost » – par exemple lors d’un dépassement rapide –, la puissance conjuguée du TDI et du moteur électrique s’élève à 48 kW (65 CV). Un dérivé du bloc TDI implanté dans la Up ! Lite a été utilisé pour les besoins de l’étude L1, que Volkswagen a présentée en septembre dernier au Salon de Francfort.

La propulsion hybride de la Up ! Lite, à traction avant, a été conçue de telle manière que l’étude peut se passer totalement de la force motrice du moteur TDI dans deux cas de figure. Premier cas de figure : quand le véhicule roule à vitesse constante, le fait pour l’automobiliste de lever le pied de l’accélérateur active un système de roue libre suivi de l’arrêt du moteur TDI. La désolidarisation de la transmission au moyen d’un embrayage de découplage facilite l’utilisation de l’énergie cinétique du véhicule. La petite Volkswagen n’est alors plus animée que par sa propre masse, mise préalablement en mouvement, et par son moteur électrique, qui vient en appui. Elle circule sans bruit, ne consomme rien et ne génère aucune émission. Dès que le conducteur effleure la pédale de frein, le moteur électrique joue le rôle d’alternateur et récupère l’énergie cinétique, qui est transformée en électricité et stockée dans la batterie lithium-ion. Si le conducteur sollicite plus fortement les freins, la Up ! Lite est ralentie normalement. Le moteur TDI est relancé au cas où la puissance requise est supérieure à celle qu’est à même de fournir le moteur électrique. Ce dernier fait alors office de démarreur et assure la remise en route du TDI.

Deuxième cas de figure : sur de courtes distances, par exemple dans des zones résidentielles, le moteur électrique est en mesure d’assurer, seul, l’entraînement de la Up ! Lite. Dans cette éventualité, l’énergie nécessaire est fournie par la batterie lithium-ion. En raison du mode purement électrique qui y est associé, cette configuration est qualifiée d’« hybride total ». Le passage des vitesses se fait au moyen d’une boîte automatisée DSG à sept rapports semblable à celle dont dispose par exemple la nouvelle Polo. En outre, la Volkswagen est également équipée d’un système Stop-Start.

Un système de navigation intelligent qui exploite l’énergie cinétique du véhicule

Il est également possible, via le système de navigation à écran tactile, qui se commande de manière intuitive, de choisir en mode « Éco » l’itinéraire le moins coûteux en énergie avant même de prendre la route. Dans ce mode, le système tient compte, pour le calcul de l’itinéraire, de paramètres supplémentaires comme la topographie – indiquant les endroits où il est possible de se passer du moteur à combustion –, le moment de la journée et la densité du trafic. Une chose est sûre : il faut peu de temps au conducteur pour assimiler à son style de conduite les phases de « roue libre » et, par exemple à l’approche de localités ou d’une sortie d’autoroute, lever instinctivement plus tôt le pied de l’accélérateur.

DB2009AU01927_medium.jpgDB2009AU01855_medium.jpg

Design

« Made in Germany » en guise de label de qualité.

La calandre de la Up ! Lite s’ouvre et se ferme automatiquement en fonction des besoins du moteurs en air frais (système dit de « thermogestion active »). Trois caméras assurent les fonctions des rétroviseurs extérieurs classiques ; une solution qui s’avère non seulement plus efficace, mais aussi plus aérodynamique.

DB2009AU01938_medium.jpg

La Up ! Lite est en outre équipée d’une « ventilation stationnaire passive » qui permet d’évacuer vers l’extérieur l’air surchauffé de l’habitacle, par exemple lorsque la voiture est stationnée en plein soleil en été. Le système exploite le fait que l’air chaud monte. Contrairement à ce que l’on voit sur pratiquement toutes les autres voitures, cet air chaud ne s’évacue pas via les montants C ou les passages de roue, mais bien plus haut, via une ouverture pratiquée entre la fin du toit et le spoiler de toit/hayon, grâce à l’effet cheminée.

DB2009AU01945_medium.jpg

Le design du monde de demain

DB2009AU01929_medium.jpgDB2009AU01931_medium.jpg

DB2009AU01932_medium.jpg

Longue de 3,84 m, haute de 1,40 m et large de 1,60 m, la Up ! Lite possède une apparence futuriste, audacieuse et originale. Le design des roues en alliage léger s’intègre parfaitement à sa silhouette. Pour une éventuelle version de série, Volkswagen privilégie des jantes de 16 pouces chaussées de pneus 155/60 R16 à faible résistance au roulement. De plus grandes roues ne sont cependant pas à exclure, comme le montre l’étude présentée à Los Angeles. Les jantes de 18 pouces (chaussées de pneus 155/50 R18) dont est dotée cette dernière utilisent une construction composite en alliage léger agrémentée de dix branches en fibres de carbone.

DB2009AU01930_medium.jpg

L’habitacle de la Up ! Lite accueille quatre adultes et leurs bagages dans de bonnes conditions de confort. L’offre d’espace en longueur est comparable à celle de la Polo. La hauteur dans l’habitacle est de 985 mm à l’avant et de 926 mm à l’arrière. Les personnes qui font 1,85 m ne se sentent pas à l’étroit, même à l’arrière. Grâce à la fonction « Easy-Entry », optimisée, les occupants de la banquette arrière entrent sans encombre dans la voiture et en ressortent tout aussi facilement.

DB2009AU01856_medium.jpgDB2009AU01933_medium.jpg

DB2009AU01934_medium.jpg

DB2009AU01935_medium.jpg

En configuration normale (avec quatre personnes à bord), le coffre possède un volume de 217 l. Une fois le dossier de la banquette arrière entièrement rabattu, ce volume est porté à 847 l (chargement jusqu’au toit). Tous les sièges sont revêtus d’un tissu respirant Noir Titane qui ressemble à du néoprène.

DB2009AU01936_medium.jpgDB2009AU01937_medium.jpg

Une construction allégée innovante

La consommation moyenne, étonnamment basse, de 2,44 l/100 km aurait été inimaginable sans une diminution sensible du poids du véhicule. C’est la raison pour laquelle l’équipe de développement de la Up ! Lite a soumis pratiquement chaque pièce de l’étude à un contrôle qui portait sur le gain de poids potentiel. Avec succès, comme le prouve le poids à vide d’à peine 695 kg du véhicule.

La carrosserie de la Up ! Lite se compose essentiellement d’acier et d’aluminium à haute résistance, ainsi que de fibres de carbone. Cette construction allégée extrêmement innovante assure en outre une excellente sécurité passive. La sécurité active, quant à elle, est garantie par le programme électronique de stabilisation ESP, de série.

DB2009AU01948_medium.jpg

Des caméras à la place des rétroviseurs

Les images des trois caméras – une dans le spoiler de toit, les deux autres à la place habituelle des rétroviseurs extérieurs – sont retransmises sur un écran large au rapport largeur/hauteur encore jamais vu de 8:3. Il se trouve à l’endroit habituel du rétroviseur intérieur, soit dans le champ de vision intuitif du conducteur.

Dans la circulation urbaine ou lors de trajets à basse vitesse, les images tant de la caméra arrière que des deux caméras latérales s’affichent sur l’écran central. De cette manière, le conducteur a toujours une vue d’ensemble idéale de l’environnement de sa voiture, sans angle mort.

DB2009AU01946_medium.jpg

Artworks

DB2009AU01939_medium.jpgDB2009AU01940_medium.jpg

DB2009AU01941_medium.jpg

DB2009AU01944_medium.jpg

DB2009AU01942_medium.jpg

DB2009AU01943_medium.jpg