Skoda au salon de Genève 2014

Communiqué de presse :

« The Emotions of ŠKODA » au Salon de Genève : une étude de coupé spectaculaire, de nouvelles variantes de l’Octavia et une plus grande diversité de modèles.

  • Moment fort à Genève avec la présentation de l’étude « ŠKODA VisionC », signe d’une marque en pleine mutation
  • Cette étude génératrice d’émotion montre quel sera le prochain stade de l’évolution du langage formel de ŠKODA
  • ŠKODA présente pour la première fois un coupé 5 portes
  • ŠKODA enrichit sa gamme de modèles, caractérisée par une plus grande diversité
  • La nouvelle ŠKODA Octavia Scout : une véritable aventurière pour la famille et les loisirs
  • L’offensive CNG se poursuit : première ŠKODA Octavia à propulsion au gaz naturel
  • Nouvelle ŠKODA Octavia L&K : exclusive, élégante et dotée d’un équipement royal
  • Élan de sportivité avec les déclinaisons Monte Carlo de la Yeti, de la Rapid Spaceback et de la Citigo
  • 2013 a été la deuxième meilleure année dans l’histoire de ŠKODA, dont les nouveaux modèles ont été couronnés de succès
  • ŠKODA s’exposera à Genève sur un stand de 2.086 m2 dans la Halle 2

ŠKODA maintient le rythme : au 84e Salon international de l’Auto et Accessoires de Genève, qui se déroulera du 4 au 16 mars 2014, le constructeur automobile soulignera le dynamisme de la marque avec toute une série de nouveaux modèles et variantes de modèles. La présence de ŠKODA sur les bords du lac Léman culminera avec la présentation de sa spectaculaire étude de coupé « ŠKODA VisionC », qui imprime une nouvelle impulsion au développement dynamique des modèles et du design qui caractérisait ŠKODA ces dernières années. La marque dévoilera également en première mondiale la nouvelle ŠKODA Octavia Scout et la nouvelle ŠKODA Octavia G TEC, à propulsion au gaz naturel (CNG). La nouvelle ŠKODA Octavia sera par ailleurs déclinée pour la première fois dans le niveau de finition supérieur Laurin & Klement. ŠKODA présentera en outre trois nouvelles versions sportives exclusives Monte Carlo du Yeti, de la Rapid Spaceback et de la Citigo. En 2013, le constructeur automobile a livré à ses clients du monde entier quelque 920.800 véhicules. Il s’agit du deuxième meilleur résultat jamais enregistré dans toute son histoire par l’entreprise.

« ŠKODA poursuit sa croissance », a déclaré le professeur Winfried Vahland, docteur honoris causa et président du directoire de ŠKODA. « Huit modèles inédits ou remaniés ont témoigné en 2013 de la force de la marque ŠKODA. Avec l’étude “ŠKODA VisionC”, nous annonçons l’évolution prochaine du langage formel de ŠKODA et nous soulignons la mutation de la marque. Dans le cadre de la plus grande offensive de modèles de toute notre histoire, nous allons renouveler et compléter notre gamme de modèles au cours des prochaines années. C’est la raison pour laquelle nous voulons adopter un nouveau design ambitieux et renforcer le rayonnement émotionnel de la marque tout en conservant les valeurs traditionnelles de ŠKODA. »

Le constructeur tchèque s’inscrit ainsi dans la lignée de ses succès de ces dernières années. La présentation, au début de l’année 2011, de l’étude stylistique « ŠKODA VisionD » avait donné le coup d’envoi de son offensive de modèles actuelle et fortement influé sur le design de la marque. Depuis lors, ŠKODA a porté de cinq à sept le nombre de ses séries de modèles. La citadine ŠKODA Citigo et les compactes ŠKODA Rapid et Rapid Spaceback ont fait leur apparition dans la gamme. La ŠKODA Octavia – de loin le modèle le plus important de la marque – s’est déclinée dans une troisième génération et a connu un succès éclatant avec des taux de croissance à deux chiffres. Le SUV compact ŠKODA Yeti a été entièrement remanié et existe désormais dans deux versions séduisantes. Même le fleuron de ŠKODA, la Superb, a vu son design et ses technologies complètement réactualisés.

L’étude stylistique « VisionC » : une forte charge émotive

Geneva preview

L’étude « ŠKODA VisionC » présentée à Genève montre la direction suivie par le langage formel de la marque. « Ces dernières années, ŠKODA s’est imposé comme un grand constructeur international », a déclaré Werner Eichhorn, membre du directoire de ŠKODA responsable de la Vente et du Marketing. « Les exigences de la marque dans les domaines de la technologie, du design, de la fonctionnalité et du caractère international ont augmenté. Nous poursuivons dans cette direction. Nos voitures seront plus expressives, plus dynamiques et plus génératrices d’émotion. »

La « ŠKODA VisionC » est l’interprétation d’un coupé 5 portes dynamique et élégant. Ce véhicule séduit par son élégance dynamique, la pureté de ses lignes et ses proportions parfaites. Dans le même temps, cette étude souligne les exigences de ŠKODA en matière de fonctionnalité et d’écologie en proposant, d’une part, un espace généreux typique de ŠKODA et, d’autre part, une innovante propulsion au gaz naturel et un excellent aérodynamisme. Le coefficient de pénétration dans l’air (Cx) est ainsi de 0,26 à peine, soit le chiffre le plus bas parmi les modèles ŠKODA.

Avec la présentation d’un coupé 5 portes (fait inédit pour ŠKODA), le constructeur montre en outre qu’il n’exclut pas la possibilité de lancer de nouveaux concepts de véhicules. « La “ŠKODA VisionC” est un point d’exclamation émotionnel, un signal clair qui illustre la dynamique de la marque dans sa marche vers l’avenir », a ajouté M. Eichhorn.

140302 SKODA VisionC 002

La ŠKODA Octavia Scout : un véhicule polyvalent pour les aventuriers en herbe

La nouvelle ŠKODA Octavia Scout sera dévoilée en première mondiale à l’occasion du Salon de Genève. Avec cette nouvelle mouture, les Tchèques présentent la meilleure Octavia Scout de tous les temps. Ce modèle « crossover » est un véhicule de reconnaissance à part entière doté d’un robuste look tout-terrain, d’un excellent comportement routier même sur des surfaces exigeantes, d’une transmission intégrale performante et moderne, ainsi que d’une technologie innovante. Outre une grande polyvalence d’utilisation, la nouvelle ŠKODA Octavia Scout offre toutes les qualités de la nouvelle Octavia : une fonctionnalité exemplaire, de la place à volonté, un très bon rapport qualité/prix et une technologie des plus modernes en termes de sécurité et de confort.

Cette robuste voiture aux talents multiples fascine par son look d’aventurier et par une belle polyvalence sur les routes comme sur les terrains plus exigeants. Ses imposants boucliers de pare-chocs avant et arrière et le profilé de protection en matériau synthétique qui ceinture le véhicule ne passent pas inaperçus. La garde au sol de 171 mm est plus élevée de 33 mm que celle de l’Octavia « normale ». Des éléments stylistiques propres aux versions Scout caractérisent l’intérieur.

La transmission intégrale on ne peut plus moderne dont bénéficie la nouvelle Octavia Scout lui permet d’afficher d’excellentes qualités dynamiques, même en tout-terrain. Son fonctionnement repose sur un embrayage Haldex de la cinquième génération. La nouvelle Octavia Scout présente également une excellente aptitude en côte, une très bonne capacité de franchissement et une capacité de traction améliorée. L’Octavia Scout dispose d’un innovant train arrière multibras.

La gamme de motorisations est composée de deux moteurs diesel et d’un moteur à essence : le 2.0 TDI de 110 kW (150 ch) ou 135 kW (184 ch) et le 1.8 TSI de 132 kW (180 ch). Par comparaison avec ceux du modèle précédent, les chiffres de la consommation et des émissions de CO2 de la nouvelle Octavia Scout baissent de 20% en moyenne.

ŠKODA propose une version Scout de l’Octavia depuis 2007. Jusqu’à la fin de l’année 2013, il a été vendu environ 53.600 Octavia Scout au total. Cela correspond à un peu moins de 8% de l’ensemble des livraisons d’Octavia Combi sur la même période de temps.

20503_skoda_scout_front_v005_lr

20502_skoda_scout_back_v005_lr

20501_oct_scout_comp03_lr

La ŠKODA Octavia G TEC : des technologies abordables pour l’environnement

La nouvelle ŠKODA Octavia G TEC, la première Octavia de série à propulsion au gaz naturel (CNG), sera également sous les feux de la rampe à Genève, où elle sera présentée en première mondiale. « L’objectif systématique visé lors du développement de la gamme ŠKODA est la réduction de la consommation et des émissions », a déclaré le docteur Frank Welsch, membre du directoire de ŠKODA en charge du Développement technique et du Design. La nouvelle Octavia G TEC est un jalon important à cet égard et vient enrichir l’offre de modèles ŠKODA à la fois respectueux de l’environnement et abordables.

L’autonomie de la ŠKODA Octavia G TEC est véritablement impressionnante. L’autonomie maximale de l’Octavia G TEC mue par le moteur 1.4 TSI de 81 kW (110 ch) est de 1.330 km. Ce moteur est bivalent, ce qui veut dire qu’il peut fonctionner indifféremment au gaz naturel ou à l’essence. Les deux réservoirs de gaz naturel permettent de parcourir jusqu’à 410 km sans arrêt à la pompe en mode « gaz ». Lorsque les réservoirs de gaz naturel sont vides, la commutation en mode « essence » s’opère automatiquement. En mode « essence », l’autonomie potentielle est de 920 km. L’Octavia G TEC reçoit de série le pack GreenTec, qui comprend le système « Stop-Start » et la récupération d’énergie à la décélération. La consommation moyenne en mode « gaz » est de 5,4 m3/100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 97 g/km seulement.

La propulsion au CNG est disponible tant pour la ŠKODA Octavia Berline que pour la ŠKODA Octavia Combi. L’Octavia est le deuxième véhicule au gaz naturel proposé par les Tchèques. Il existe en effet, depuis le mois d’octobre 2012, une Citigo CNG GreenTec au catalogue de ŠKODA.

La propulsion au gaz naturel constitue un pilier important de la stratégie de développement durable de ŠKODA.  Les déclinaisons GreenLine des modèles ŠKODA se caractérisent par une consommation et des émissions particulièrement faibles. Actuellement, la marque tchèque compte 97 versions qui affichent des émissions de CO2 inférieures à 120 g/km, dont 17 se situent même sous la barre des 100 g/km.

20599_LR_SKODA_Octavia_G_TEC 140225 SKODA OCTAVIA G-TEC rear 20616_LR_Octavia_G-TEC_005

 

La ŠKODA Octavia L&K : une élégance exclusive

Il émane une élégance exclusive de la ŠKODA Octavia L&K qui sera dévoilée pour la première fois à Genève. L&K est l’abréviation de Laurin & Klement, les deux fondateurs de la marque tchèque. Le prestigieux pack L&K est disponible pour l’Octavia Berline et l’Octavia Combi.

Ce pack comprend notamment des jantes de 18 pouces en alliage léger, des phares Bi-Xenon avec feux de jour à DEL et des feux arrière à DEL. Dans l’habitacle, on trouve un volant multifonction à 4 branches gainé de cuir, d’élégants revêtements de siège bruns en cuir et Alcantara, le système audio CANTON et de nouvelles garnitures.

La nouvelle Octavia L&K est animée par un moteur à choisir parmi les trois motorisations performantes suivantes : un moteur à essence 1.8 TSI de 132 kW (180 ch) et deux diesels 2.0 TDI de respectivement 110 kW (150 ch) et 135 kW (184 ch). Le 1.8 TSI de 132 kW et le 2.0 TDI de 110 kW sont disponibles au choix avec une boîte de vitesses manuelle ou une boîte automatisée DSG. Le 1.8 TSI à boîte DSG-6 peut également être associé à une transmission intégrale, tout comme le 2.0 TDI de 110 kW. Durant le second semestre de 2014, la motorisation phare 2.0 TDI de 135 kW sera proposée en combinaison avec la boîte automatisée DSG à 6 rapports et la transmission intégrale.

140225 SKODA OCTAVIA Laurin Klement rear 140225 SKODA OCTAVIA Combi Laurin Klement rear

La famille ŠKODA Monte Carlo compte désormais cinq membres

ŠKODA mettra résolument l’accent sur la sportivité à Genève en proposant d’un seul coup trois nouvelles déclinaisons « Monte Carlo ». La marque présentera en effet ces variantes respectives de la ŠKODA Citigo, de la ŠKODA Yeti et de la ŠKODA Rapid Spaceback. Il existera donc à l’avenir cinq déclinaisons Monte Carlo dans la gamme du constructeur en comptant la ŠKODA Fabia Monte Carlo et la ŠKODA Fabia Combi Monte Carlo, déjà commercialisées (sauf en Belgique pour la Combi).

Ces déclinaisons sportives se distinguent par leurs jantes de 15 à 17 pouces en alliage léger peintes en noir, leurs vitres latérales arrière et lunette arrière assombries (« SunSet »), ainsi que des touches esthétiques frappantes exécutées en noir. Toutes les versions Monte Carlo ont un toit noir, à l’exception de la ŠKODA Citigo Monte Carlo et de la ŠKODA Fabia Combi Monte Carlo. Dans l’habitacle, on trouve notamment un volant spécial gainé de cuir aux surpiqûres rouges, un intérieur noir et des sièges sport au revêtement en tissu spécifique à la déclinaison.

Ces versions spéciales dynamiques permettent à ŠKODA de souligner son palmarès en sport automobile. Le constructeur compte parmi les marques au passé le plus riche en sport auto et a accumulé les victoires internationales, dont à Monte-Carlo. 2013 a été l’une des années les plus couronnées de succès de l’histoire de ŠKODA Motorsport avec le sacre en championnat d’Europe des rallyes (ERC), en championnat d’Asie-Pacifique des rallyes (APRC) et en championnat d’Amérique du Sud des rallyes (CODASUR), ainsi que le titre dans cinq championnats nationaux.

140225 SKODA Citigo Monte Carlo 140225 SKODA Yeti Monte Carlo rear

L’offensive de modèles se poursuit en 2014

ŠKODA poursuit avec une détermination intacte en 2014 la plus grande offensive de modèles jamais menée par l’entreprise dans toute son histoire. « Notre séduisante gamme de modèles, de bonnes commandes et des embellies croissantes sur les marchés automobiles européens nous permettent d’envisager avec optimisme 2014 », a déclaré Winfried Vahland. Depuis le début de l’année (bilan arrêté au 31 janvier 2014), ŠKODA a été en mesure d’augmenter de 16,5% ses livraisons de véhicules par comparaison avec celles enregistrées l’an passé durant la même période.

Dans les prochaines années, le constructeur souhaite porter ses ventes mondiales annuelles à 1,5 million de véhicules au moins. Il présentera un nouveau modèle ou une évolution d’un modèle existant tous les six mois en moyenne.

Parallèlement à son offensive de modèles, l’entreprise renforce ses activités commerciales dans les marchés européens et internationaux. En plus de l’Europe, ŠKODA met particulièrement l’accent sur les marchés de croissance que sont la Chine, la Russie et l’Inde.

C’est en Chine que commencera au printemps 2014 la production locale de la nouvelle Octavia pour le marché chinois. Avec le lancement de la troisième génération du modèle de ŠKODA le plus vendu en Chine, l’entreprise entend renforcer sa bonne position dans ce pays qui constitue son principal débouché économique.

La Russie est un important pilier de la stratégie de croissance internationale de ŠKODA. La Russie est actuellement le troisième débouché le plus important de ŠKODA dans le monde et le deuxième en Europe. La production des modèles de ŠKODA est assurée par Communiqué de presse, page 6 sur 7 deux sites : celui de Nijni Novgorod, en collaboration avec le groupe russe GAZ, et celui de l’usine Volkswagen de Kalouga. C’est là que commencera au printemps 2014 la production de la ŠKODA Rapid pour le marché russe.

La version entièrement réactualisée de la ŠKODA Superb et la version également remaniée de la ŠKODA Yeti ont été commercialisées en Inde au début du mois de février. ŠKODA avait déjà lancé la nouvelle ŠKODA Octavia dans le sous-continent indien dès le milieu de l’année 2013.

2013, année record avec huit modèles inédits ou complètement réactualisés

ŠKODA a largement fait ses preuves au cours d’une année 2013 particulièrement exigeante. Avec huit modèles inédits ou complètement réactualisés, 2013 s’est avérée une année record pour le constructeur tchèque. Malgré toute une série de lancement de modèles, il a enregistré avec 920.800 livraisons de voitures à ses clients le deuxième meilleur résultat de ventes de toute son histoire. C’est surtout le deuxième trimestre qui a permis à ŠKODA de connaître une forte croissance en raison de la pleine disponibilité des nouveaux modèles.

La nouvelle ŠKODA Octavia s’impose comme le modèle le plus vendu de la marque avec un pourcentage de croissance élevé (à deux chiffres) en Europe. Du début du mois de septembre à la fin du mois de décembre 2013, les ventes d’Octavia rien qu’en Europe de l’Ouest étaient supérieures de 17% environ à celles enregistrées pour la même période l’année d’avant.

ŠKODA au 84e Salon international de l’Auto et Accessoires de Genève

  • Site : PALEXPO Genève, Halle 2, stand 2160
  • Superficie du stand : 2.086 m2 sur deux niveaux
  • Conférence de presse SKODA : le 4 mars 2014, à 9 h 40
  • Nombre de véhicules exposés lors de la première journée consacrée aux médias : dix (l’étude stylistique « VisionC », une Octavia Scout, une Octavia Combi 4×4 L&K, une Octavia Combi RS, une Superb Combi 4×4 L&K, un Yeti Outdoor 4×4 L&K, un Yeti Monte Carlo, une Rapid Spaceback Monte Carlo, une Citigo Monte Carlo CNG et une Fabia Monte Carlo)
  • Nombre de véhicules exposés lors de la deuxième journée consacrée aux médias : douze (l’étude stylistique « VisionC », une Octavia Scout, une Octavia Combi 4×4 L&K, une Octavia G TEC, une Octavia Combi RS, une Superb Combi 4×4 L&K, un Yeti Outdoor 4×4 L&K, un Yeti Monte Carlo, une Rapid Spaceback Monte Carlo, une Citigo Monte Carlo CNG, une Fabia Monte Carlo et une Octavia L&K)
  • Nombre de véhicules exposés pendant les journées ouvertes au public : quatorze (une Octavia Scout, une Octavia Combi 4×4 L&K, une Octavia G TEC, une Octavia Combi RS, une Superb Combi 4×4 L&K, une Superb 4×4 L&K, un Yeti Outdoor 4×4 L&K, un Yeti Monte Carlo, une Rapid Spaceback Monte Carlo, une Rapid Spaceback, une Rapid, une Citigo Monte Carlo CNG, une Fabia Monte Carlo et une Octavia L&K)
  • Journées consacrées aux médias : 4 et 5 mars 2014
  • Journées ouvertes au public : du 6 au 16 mars 2014