Evenements

Expo Skoda 125 ans à Autoworld

En ce moment, et jusqu’au 24 janvier 2021, vous pouvez faire un voyage dans l’histoire de Skoda et admirer quelques-uns des modèles emblématiques de la marque, dont certains prêtés directement par le Skoda Museum de Mlada Boleslav.

Cela se passe au musée Autoworld de Bruxelles, situé au Cinquantenaire.

Slider image
Slider image
Slider image
Slider image

Une visite virtuelle globale du musée est disponible sur ce lien.


Extrait de la présentation de l’exposition disponible sur cette page (lien) :
Les voitures de l’expo
Après les vélos, Laurin et Klement passèrent très vite aux motos et finalement, en 1905, ils produisirent leur première voiture : la Voiturette A sous leurs initiales L&K.Cette dernière, tout comme les mythiques Superb (1939), Felicia Cabriolet (1961), Favorit LX (1995), Octavia, et bien d’autres, seront présentes à Autoworld.

Sportives, voitures de courses et de rallye sont des incontournables de l’histoire de ŠKODA : la RS 130 Circuit (1978), l’Octavia WRC, la Fabia R5 (2020), entre autres, témoignent que l’entreprise a, dès le début, produit de nombreuses légendes de course ainsi que des véhicules inoubliables, engrangeant des victoires mémorables.

Un mini salon de l’auto pour ŠKODA à Autoworld
Au-delà de l’aspect historique, ŠKODA profitera de cette exposition pour créer un mini-salon de l’auto et présentera une dizaine de véhicules de la gamme actuelle ainsi que son tout nouvel SUV 100% électrique en 1ière belge : l’ENYAQ

En tout, l’exposition « ŠKODA 125 YEARS – From past to future », organisée avec le soutien du ŠKODA Museum de Mlada Boleslav, présentera une quarantaine de voitures, de nombreux visuels, des archives, des vidéos et, bien sûr !, des vitrines de modèles réduits… le tout dans une belle mise en scène et une ambiance festive de fin d’année.

Un peu d’histoire
Initialement dédiée à la production de vélos sous la marque « Slavia », l’entreprise proposait de nombreux modèles à 2 ou 3 roues, ainsi que la première « motocyclette » en 1899. 

En 1905, la première voiturette, baptisée avec les initiales des deux fondateurs, est lancée. Elle est reconnue et appréciée pour son excellent rapport qualité-prix. La L&K a rapidement étendu sa gamme de modèles en proposant des véhicules sportifs et utilitaires de haute performance.
En 1925, après que l’usine L&K de Laurin & Klement ait été en partie détruite, l’entreprise fusionna avec le groupe d’ingénierie mécanique de Pilzen, ŠKODA, dont elle prit le nom.

Avant la guerre 40-45, ŠKODA construisait d’excellents véhicules personnels légers et sportifs, remportant des compétitions comme une victoire de classe dans le Rallye de Monte-Carlo en 1936 . Cependant, son histoire foisonnante était peu connue chez nous, car jusque dans les années 1970, ŠKODA parvenait difficilement à vendre des voitures en Europe occidentale. Un premier tournant eut lieu en 1987 avec la production de la Favorit, puis après la chute du rideau de fer en 1989. Mais c’est surtout le partenariat avec Volkswagen, en 1991, la sortie trois ans plus tard de la ŠKODA Felicia puis de la ŠKODA Octavia (premier modèle à avoir été créé de zéro après la chute du rideau de fer) qui propulsa la marque au niveau mondial. A ce jour, d’ailleurs, plus de 5 millions d’Octavia ont déjà été produites et ce n’est pas terminé. 

ŠKODA a également suivi  les tendances actuelles en se lançant dans l’électrification.  Son dernier modèle, l’ENYAQ, vient de sortir en 2020 et sera présenté en exclusivité à Autoworld.

Voir également cet article à propos des 125 ans de la marque : 125 ans de Skoda, un voyage dans le temps.

125 ans en quelques modèles :

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider


Les sports moteurs sont importants évidemment pour la marque, et sont bien représentés :

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider


Le présent (et le futur proche) complètent le parcours historique :

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider


Un petit clin d’oeil avec quelques photos « comparatives » des Octavia de 1963-1965 et de 2020…
L’Octavia « Coach » date de 1963; à l’époque son moteur de 1089cc développait 42CV à 4500rpm pour une vitesse maximale de 115km/h.
Le break, apparu en 1965, a un moteur de 1221cc pour 43CV à 4500rpm.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Un concours pour gagner une Beetle (la vraie) est organisé pour le moment; tirage au sort mi-février à l’occasion de la Love Bugs Parade; si jamais je la gagne, je vous ferai un reportage 😉
Je me demande si la boite peut servir de garage… 😀

Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image
Slider image

En attendant je me contente de sa version 1/24e que l’on peut voir sur la 2eme photo ci-dessus 🙂

A noter pour ceux que ça intéresserait, qu’une exposition pour les 100 ans de Mazda est également en cours…

Slider image
Slider image

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page