Business

Début d’exercice fiscal réussi pour Volkswagen

Communiqué de presse.

  • La marque double son bénéfice d’exploitation du premier trimestre par rapport à l’année précédente à 900 millions d’euros
  • Perspectives positives pour l’année 2021 – objectif de marge de 6% confirmé pour 2023
  • Forte reprise sur le marché chinois ainsi qu’en Amérique du Nord et du Sud
  • Les ventes de véhicules 100% électriques ont presque doublé et celles des véhicules hybrides rechargeables plus que triplé
  • Ralf Brandstätter, Président du Directoire de la marque Volkswagen : « La hausse de tous les indicateurs de performance clés montre que notre stratégie ACCELERATE et notre gestion rigoureuse des coûts de ces derniers mois portent leurs fruits »

Volkswagen a bien débuté l’année 2021 malgré la pénurie mondiale de semi-conducteurs et les restrictions dues à la pandémie de coronavirus. Le chiffre d’affaires du premier trimestre est en hausse de 5,4% à 20 milliards d’euros. Après une chute liée à la pandémie qui l’a vu s’établir à 481 millions d’euros en 2020, le bénéfice d’exploitation a fortement augmenté pour atteindre 200 millions d’euros, soit pratiquement le niveau de l’année 2019. La marge d’exploitation affiche également une forte hausse pour s’établir à 4,5% (année précédente : 2,5%). « Nous avons réussi à maintenir l’élan du deuxième semestre 2020 malgré les difficultés liées à la pandémie et la pénurie mondiale de semi-conducteurs, note Ralf Brandstätter, Président du Directoire de Volkswagen. La hausse de tous les indicateurs de performance clés montre que notre stratégie ACCELERATE et notre gestion rigoureuse des coûts de ces derniers mois portent leurs fruits. Au vu de ces résultats, nous allons poursuivre notre transformation en mettant l’accent sur l’électro-mobilité et la digitalisation. »

Les bons chiffres des livraisons, ainsi que l’offensive électrique et l’intensification de la stratégie ACCELERATE ont particulièrement contribué aux excellentes performances enregistrées. Au cours des trois premiers mois de l’année, la marque a pratiquement doublé (+95%) ses livraisons de véhicules 100% électriques pour atteindre 30 700 unités. La hausse des ventes de véhicules hybrides rechargeables a été encore plus importante : la marque a livré 31 850 unités, soit 227% de plus qu’au même trimestre en 2020. Au total, Volkswagen a livré 1,36 million de véhicules dans le monde au premier trimestre, soit une hausse de 25% par rapport à la même période l’année précédente. La reprise du marché chinois a particulièrement contribué à ce bon résultat puisque les livraisons ont augmenté de 61% dans le pays. La part de marché mondiale de la marque a augmenté de 0,3 point pour atteindre 7,4%.

« Notre objectif était d’accroître notre part de marché mondiale et le premier trimestre montre que nous sommes sur la bonne voie, explique Klaus Zellmer, membre du Directoire en charge des Ventes. Nous proposons les bons produits au bon moment et notre réseau de distributeurs, pleinement impliqué, joue un rôle crucial. Cela nous rend confiants pour la suite de l’année au cours de laquelle notre offensive électrique mondiale va continuer à s’accélérer avec de nouveaux modèles. »

L’ID.41 joue un rôle clé dans l’offensive électrique. Environ 39 000 commandes ont déjà été prises en Europe (Allemagne comprise) fin avril et le véhicule est déjà en très bonne position. Par exemple, l’ID.4 est devenu le véhicule le plus vendu, toutes motorisations confondues, au mois d’avril en Suède et en Norvège, peu après son lancement.

L’offensive électrique est assortie de nombreux nouveaux modèles attractifs, équipés de moteurs à combustion particulièrement efficaces, comme le Taos pour l’Amérique du Sud, le Tiguan Allspace (une version longue du best-seller Tiguan) ou la nouvelle Polo.

Sur la bonne voie en ce qui concerne les frais fixes et les régions

D’ici à 2025, Volkswagen a décidé de consacrer environ 16 milliards d’euros d’investissement dans l’électro-mobilité, l’hybridation et la digitalisation. Pour financer ces investissements importants et continuer à améliorer sa compétitivité, l’entreprise va consolider son efficacité de manière systématique grâce à la stratégie ACCELERATE. Dans ce contexte et face aux difficultés liées à la pandémie de coronavirus, la rentabilité reste la principale priorité pour Volkswagen.

Les coûts fixes pourraient être encore plus réduits au premier trimestre par rapport à l’année précédente. Les plans de transformation des régions ont également un impact et ont généré une tendance positive au premier trimestre : en Amérique du Nord et du Sud et en Russie, le bénéfice d’exploitation pourrait augmenter de manière significative. Volkswagen prévoit d’atteindre l’équilibre cette année aux États-Unis et en Amérique du Sud. « Les transformations dans les régions, notre stricte discipline de coûts et la tendance positive qui se poursuit au niveau des livraisons et du chiffre d’affaires joueront un rôle clé pour nous permettre d’atteindre notre objectif de marge de 6% d’ici 2023 et pour garantir la rentabilité durable de la marque », ajoute Alexander Seitz, Directeur Financier de la marque Volkswagen.

Perspectives confirmées pour 2021

Après les trois premiers mois de l’année, la marque Volkswagen confirme ses prévisions pour l’exercice en cours, en fonction, toutefois, de l’évolution de la pandémie de coronavirus et de la pénurie de semi-conducteurs. La marque anticipe une hausse significative des livraisons et du chiffre d’affaires en 2021 par rapport à l’année précédente et, malgré les conditions économiques générales de plus en plus difficiles, cible toujours une marge d’exploitation comprise entre 3% et 4%.

Résumé des données financières de la marque Volkswagen Véhicules Particulier :

 Q1 2020Q1 2021Variation
en %
Livraisons1 091 4001,360,100+24,6%
Ventes véhicules764 910768,780+0,5%
Chiffres d’affaires
(Millions €)
 
18 965
 
19 984
 
+5,4%
Résultat opérationnel
(Millions €)
 
481
 
900
 
+87,0%
Cash flow net (Millions €)470425-9,6%

Livraisons par région de la marque Volkswagen Véhicules Particuliers :

 Q1 2020Q1 2021Variation
en %
Europe de l’Ouest297 300271 100-8,8%
Europe Centrale et Orientale 
54 000
 
53 800
 
-0,3%
Amérique du Nord117 300127 500+8,7%
Amérique du Sud101 600109 200+7,4%
Chine incl. Hong Kong455 800732 400+60,7%
Reste région Asie Pacifique30 30029 500-2,4%
Moyen-Orient / Afrique35 20036 500+3,9%
    
Monde1 091 4001 360 100+24,6%

1) ID.4 – consommation d’énergie en kWh / 100 km (NEDC) : cycle mixte 16,9-15,5 ; Émissions de CO2 en g / km : 0 ; classe d’efficacité : A +

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page