Golf Plus TSI 122 : essai

Vendredi 29 février : ça n’arrive pas tous les ans, autant en profiter =D  J’ai rendez-vous au Contact Center de l’importateur belge, situé à Kortenberg, pour deux essais au départ, mais finalement un troisième sera possible.  J’ai donc essayé une Golf Plus TSI 122, une Golf GTI DSG, et un Tiguan 2.0 TDI CR 136.  Evidemment, je tacherai d’y retourner avant le prochain 29 février…

Cet essai avait surtout pour but de comparer le TSI 122 niveau sensations, conduite, au TSI 140 que je connais bien; mais faisons un peu durer le suspens en passant en revue ce qui hébergeait ce TSI 122 😉

DSC_0576small.JPG

C’est donc une Golf Plus Bleu Shadow (ou Pénombre); apparemment, selon le site vw.be, aucune finition, excepté la série spéciale United, n’a de série les listels de protection couleur carrosserie; dommage, surtout sur un bleu.
Elle a à première vue l’option chassis sport et jantes Zandvoort 17″.
Très bon comportement et tenue de route; le confort est conservé, les imperfections de la route sont bien filtrées; pas de tanguage dans les virages, malgré la position de conduite un peu surélevée; c’est une option incontournable selon moi sur cette voiture.

DSC_0595small.JPG

 

DSC_0550small.JPG
DSC_0554small.JPG
DSC_0563nxsmall.jpg

Les feux à leds, mieux dessinés, en tous cas plus fin que sur la Golf V.

DSC_0571small.JPG

Dommage pour ces phares avant à fond gris, comme les premières Golf…

DSC_0592small.JPG

Essuies-glace antagonistes

DSC_0596small.JPG

Nouvelle antenne, réunissant les fonctions GPS/radio

DSC_0589small.JPG

Intérieur bi-ton du plus bel effet, jusqu’à la moquette noire, qui finalement, tout en rendant l’entretien plus facile par rapport aux versions entièrement beige des années précédentes, rappelle le tableau de bord noir, et participe à l’ambiance générale jouant sur les contrastes. D’autant que dans cette configuration, la partie supérieure du tableau de bord est vraiment noire, et pas grise.

DSC_0585nxsmall.jpg
DSC_0577small.JPG
DSC_0579small.JPG

La console centrale haut perchée, reprise dans le Tiguan, plait ou pas; pour ma part j’ai toujours du mal à m’y faire, d’autant que l’autoradio ou le GPS est incliné vers le haut, ce qui ne facilite pas la lecture de l’écran, surtout en cas de forte luminosité extérieure.

DSC_0583small.JPG

GPS monochrome RNS300 (voir l’article détaillé dans la catégorie Audio)

DSC_0597small.JPG

Vues du coffre (ici avec seuil de chargement plat, fond rehaussé avec espaces de rangement en-dessous).  Pas de moquette sur les côtés, contrairement à la Golf.

DSC_0548small.JPG
DSC_0549small.JPG
DSC_0588small.JPG

Moteur

DSC_0569small.JPG

Au cours de l’essai, ce moteur m’a vraiment étonné : au ralenti je l’ai trouvé presque plus silencieux que le TSI 140; la différence, s’il y en a effectivement une (mesurée objectivement s’entend), doit être due à l’absence de compresseur.  Malgré cette absence, le moteur a du répondant à tous les étages, il reprend à bas régime sans rechigner et sans vibrations. La latence du turbo n’est pas perceptible; le travail sur le rendement, la plage d’utilisation du turbo porte ses fruits.
Evidemment ce n’est pas le moteur pour faire des chronos (a fortiori sur une Passat ou un Touran); j’ai malgré tout ressenti la différence de puissance par rapport au TSI 140 de ma Golf, mais c’est un excellent rapport plaisir/raison. Evidemment, la Golf fait +/-100kgs de moins que la Golf Plus de l’essai; évidemment, cette Golf Plus avait le tiers du kilometrage de ma Golf; et évidemment, tout ceci est éminement subjectif; mais disons que l’on ressent plus le côté « petite cylindrée » avec le TSI 122; cependant il suffit de jeter un oeil aux données constructeurs pour se rendre compte que leurs courbes couple/puissance doivent être très proches.
Moins cher en taxe à l’immatriculation (Belgique), probablement moins cher en assurances, largement suffisant pour se faire prendre en photo, c’est un moteur tout indiqué pour qui se veut raisonnable tout en pouvant tirer un rapport de temps en temps.  C’est bien entendu un tout autre agrément de conduite qu’un diesel.
Niveau consommation, par rapport à mes essais de la TSI 140 sur le même parcours en mars 2006, je n’ai pas noté de grandes différences : la consommation moyenne de l’essai d’une heure selon l’ODB avoisine les 9.5L (on parle bien de conditions « essai »; une fois le moteur chaud, les freins sont utilisés aussi souvent que l’accélérateur, on teste les reprises à bas régime, on monte dans les tours, bref pas vraiment une conduite économique…), soit 0.5L de moins que le TSI 140 dans les mêmes circonstances.  Comme ses grands frères, c’est un moteur qui consomme peu quand on a le pied léger, et inversément.

Les chiffres constructeurs :

TSI 122 TSI 140
Couple 200/1500-3500 220/1500-4000
Puissance 122/5000 140/5600

 

TSI 122 TSI 140
Accél. 100 km/h 9,4 8,8
Accél. 80 km/h 6,4 6,0
Emission CO2 149 165
Consom. 93/116/UE interurbaine 5,2 5,7
Consom. 93/116/UE moyenne 6,3 7,0
Consom. 93/116/UE urbaine 8,2 9,2
Vitesse max. 197 205

Pour le reste des données techniques du TSI 122, je vous renvois à l’article général sur les TSI (catégorie Technique), et principalement à la partie qui lui est consacrée.

DSC_0598small.JPG