Modeles

Les 30 ans du VW T4

1990 / 2020 – 30 ans du T4 : le jour où Volkswagen réinventa le fourgon

– Le lancement du T4 il y a 30 ans a marqué l’arrivée du premier fourgon à traction de Volkswagen
– Avec près de deux millions d’unités produites, le T4 fait entrer Volkswagen Véhicules Utilitaires dans une nouvelle ère technique

Il y a 30 ans, le réalignement de la gamme de véhicules utilitaires de Volkswagen marque un changement de paradigme : en septembre 1990, après avoir produit 6,7 millions de modèles T1, T2 et T3 équipés de moteurs à l’arrière, une nouvelle ère commence avec le lancement du T4 et son moteur à l’avant. Pour la première fois dans l’histoire du Combi, seul l’essieu avant est entraîné. Des moteurs en ligne modernes, équipés d’un convertisseur catalytique régulé, remplacent les vénérables moteurs Boxer. En prévision de son lancement, l’entreprise a investi plus de 2 milliards de marks dans le réaménagement du Combi. Un investissement qui s’est avéré payant.

De gauche à droite : Multivan Allstar – California – Double cab

En septembre 1990, quelques semaines seulement avant la réunification de l’Allemagne de l’Est et de l’Allemagne de l’Ouest, Volkswagen livre les premiers nouveaux modèles T4 à ses Distributeurs. Alors que l’Europe retrouve son unité, le passage de la propulsion à la traction va, là aussi, tout changer pour le nouveau T4 : design, suspension, moteurs et espace disponible. À l’arrière notamment, là où le moteur Boxer du T3 occupait encore beaucoup d’espace, le gain de place est phénoménal. La nouvelle disposition de la motorisation et de la suspension rapproche encore un peu plus les performances du fourgon de celles d’un véhicule particulier. Volkswagen a également amélioré de manière significative les caractéristiques de résistance aux collisions de la nouvelle carrosserie.

Le T4 de 1990 : premier Van VW avec roues avant motrices…
…Et première possibilité de le commander avec des portes battantes
Disponible également en empattement long

Plus d’espace pour plus de polyvalence

Pour la première fois, Volkswagen propose le fourgon avec deux empattements différents. La nouvelle construction des carrosseries permet également de proposer un pick-up surbaissé et un concept de cabine modulaire pour les superstructures spécifiques à l’industrie. Dans le même temps, avec ses divers équipements composés d’un lit, d’une table pliante et de sièges individuels au niveau de la deuxième rangée, le Multivan utilise l’espace supplémentaire de manière particulièrement intelligente. Le concept du moteur à l’avant apporte également une toute nouvelle liberté pour équiper l’emblématique camping-car California.

Nouveaux moteurs quatre et cinq cylindres dès le lancement, plus une transmission intégrale à partir de 1993

Au lancement, le nouveau Combi est proposé avec trois moteurs essence et deux moteurs diesel atmosphériques, des unités quatre et cinq cylindres d’une puissance utile qui varie entre 60 ch (44 kW) et 110 ch (81 kW). Les modèles T4 cinq cylindres, ainsi que le Caravelle GL et le Multivan, sont équipés de la direction assistée. Les moteurs cinq cylindres peuvent également être associés à une boîte automatique en option. À compter de 1993, Volkswagen propose de nouveau une transmission intégrale pour le Combi : le T4 syncro. Celle-ci nécessite un moteur cinq cylindres, et est aussi disponible pour toutes les superstructures et variantes de spécifications.

Plus de place à l’arrière avec le moteur à l’avant

Volkswagen Véhicules Utilitaires devient indépendant et le T4 se perfectionne

En 1995, Volkswagen Véhicules Utilitaires devient une marque autonome de Volkswagen AG. Un an plus tard, le T4 reçoit une mise à jour complète. Les versions véhicule particulier/camping-car sont dorénavant identifiables par leurs voyants blancs plutôt que jaunes et par le « Happy Face » qui a alors les faveurs de l’équipe Design. Dans le même temps, le Multivan, la Caravelle et le California voient leur avant rallongé. Des freins à disques, des pare-chocs à absorption d’énergie, une nouvelle gamme de roues et de phares cunéiformes au design affiné améliorent l’apparence de toute la gamme des T4.

Le capot cache également des changements majeurs. Le T4 est propulsé par un moteur cinq cylindres 2,5 litres développant 102 ch (75 kW), le premier moteur turbo diesel à injection directe (TDI). L’avant rallongé du Multivan, de la Caravelle et du California facilite également l’utilisation d’un nouveau moteur essence six cylindres 2,8 litres développant 140 ch (103 kW). En 1998, Volkswagen Véhicules Utilitaires ajoute un nouveau moteur : de 151 ch (111 kW), le diesel le plus puissant de la gamme T4. Au tournant du millénaire, le V6 va encore augmenter la puissance avec ses 204 ch (150 kW).

La variante confortable pour passagers : Caravelle

Comme pour le T3, la gamme s’achève sur la production d’un modèle exclusif « Limited Last Edition »

Le Multivan « Limited Last Edition » et ses spécifications de série exclusives met fin au règne du T4 en 2003. Parmi ses équipements haut de gamme figure une sellerie cuir alcantara. Au moment où cette gamme à succès cède la place au T5, environ 2 millions d’unités ont été produites. 2020 : 30 ans après le lancement de la gamme, les premiers modèles T4 ont l’honneur de recevoir le titre de véhicules de collection et la plaque d’immatriculation H. Les modèles les plus demandés actuellement, quel que soit l’âge, sont les modèles California, les éditions spéciales comme la « Limited Last Edition » et les versions V6. Il semblerait ainsi que le T4 se prépare, en tant que véhicule ancien, un avenir tout aussi passionnant que celui des modèles T1, T2 et T3.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page