Business

Usine VW Hanovre : du Combi à l’ID.Buzz

Made in Hanovre : lancement de la production du Combi il y a 65 ans

– Le 8 mars 1956, la production démarrait à l’usine après tout juste un an de construction
– Plus de 10,3 millions de véhicules produits sur le site à ce jour, dont 9,2 millions de Combi
– Carsten Intra, Président du Directoire : « L’usine est un exemple pour la transformation de l’ensemble de la marque »

65 ans: le légendaire VW T1, amoureusement appelé Combi par ses fans, est produit à l’usine de Volkswagen Véhicules Utilitaires à Hanovre-Stöcken depuis le 8 mars 1956. Depuis cette date, plus de 9 millions de Combi ont été produits à l’usine. Les opérations de production sont en cours de modernisation et de réorganisation complète. Avec le lancement du nouveau Multivan cette année et de l’ID.BUZZ (en 2022), l’usine de Hanovre produira pour la première fois des véhicules équipés de motorisations conventionnelles, hybrides rechargeables et 100% électriques.

« Nous pouvons être fiers des résultats que nous avons obtenus ici à Hanovre, explique Carsten Intra, Président du Directoire de Volkswagen Véhicules Utilitaires. L’histoire de l’usine est aussi unique que le Combi lui-même et que les employés qui ont construit ces millions de véhicules. Mais nous regardons aussi vers l’avenir : avec le lancement du nouveau Multivan cette année et de l’ID.BUZZ à compter de 2022, nous complétons notre gamme moderne et attractive de fourgons, de monospaces et de véhicules de loisirs destinés à une large clientèle. Il y a, de fait, le véhicule le plus adapté à chaque client. » À compter de 2024, des véhicules électriques haut de gamme (D-SUV) seront également produits à Hanovre pour d’autres marques du Groupe. « L’usine est un exemple pour la transformation de l’ensemble de la marque. Volkswagen Véhicules Utilitaires et le Groupe l’ont récemment souligné en investissant 680 millions d’euros pour la production. »

« Il y a cinq ans, lorsque nous avons célébré le 60e anniversaire de notre usine, tout ce qui entourait l’événement était vraiment différent : une célébration familiale et l’exposition du Combi au Musée de l’Histoire ont été de merveilleux événements pour vous dire merci, note Bertina Murkovic, Présidente du Comité d’Entreprise de Volkswagen Véhicules Utilitaires. Merci aux constructeurs du Combi à Hanovre, qui donnent vie à nos produits. Le Transporter, le Combi font de nous une grande marque, précisément parce que nous avons la diversité dans nos gènes : des produits pour pratiquement chaque usage commercial d’une part et pour chaque activité de loisirs d’autre part. Et c’est exactement cette diversité qui est notre avenir : le T6.1, le nouveau Multivan et bientôt l’ID. BUZZ. Elle forme la pierre angulaire de notre marque et de notre site et nous pouvons, tout comme la ville de Hanovre, en être fiers. »

« Pour nos nouveaux produits, nous sommes en train de moderniser fondamentalement l’usine, mais sans interrompre la production en cours, explique Josef Baumert, membre du Directoire en charge de la Production et de la Logistique. La ligne de construction de la carrosserie du nouveau Multivan est déjà en place et celle de l’ID. BUZZ est actuellement en cours de montage : plus de 300 robots y seront utilisés. À compter de 2022, deux lignes de production construiront trois véhicules, chacune basée sur une plateforme différente. Avec cet aménagement, nous avons posé les bases d’un avenir réussi à Hanovre. » Pour la première fois, certains véhicules seront produits sur la Plateforme Modulaire Transversale (MQB) comme le Multivan et d’autres sur la Plateforme Modulaire Électrique (MEB) comme l’ID. BUZZ.

Dans un message vidéo adressé aux employés, le Directeur de l’usine, Thomas Hahlbohm, revient sur six décennies d’existence et évoque le travail des années à venir : « À nous de relever les défis. Comme l’usine Volkswagen Véhicules Utilitaires de Hanovre a toujours su le faire. Pour l’avenir de notre usine et l’avenir de notre Combi. Aujourd’hui, l’usine à 65 ans, mais elle n’est pas prête de prendre sa retraite. »

Quelques chiffres sur l’usine de Hanovre
• Site de l’usine : 1,1 million de mètres carrés (environ 152 stades de football)
• Nombre d’employés sur le site en 2020 : 14 800 (y compris Volkswagen Group Components)
• Nombre de véhicules construits :
1956-2021           T1 – T6.1                            9 228 000
1974-1975           Beetle et Type 181                  43 000
1975-2003           LT 1 et LT 2                           810 200
2017-2020           e-Crafter                                    1 500
1989-1995           Taro                                         61 000
2012-2020           Amarok                                  176 500
• Nombre de vélos sur le site : 3 000

Revue : le Combi, symbole du « miracle économique »

Les cinémas projettent Heinz Rühmann dans la « Marraine de Charley » tandis que « Love me tender » d’Elvis Presley résonne sur tous les transistors. Et les Allemands découvrent leur amour de la voiture : ce qui deviendra le « miracle économique » est arrivé. La Coccinelle de Volkswagen est la voiture la plus vendue de l’année 1955 et va même bientôt franchir la barre du million de véhicules vendus.

Le Combi est aussi très demandé. La capacité de production de l’usine de Wolfsburg, qui construit le Combi depuis 1950, ne peut plus répondre à la demande. Le pain, la bière et les hamburgers doivent arriver chez les clients. Les biens de consommation, comme les télévisions et les réfrigérateurs, doivent eux aussi être livrés le plus rapidement possible à leurs acheteurs. Pour répondre à ces besoins, hommes d’affaires et commerçants ont besoin du Combi.

À l’époque, plus de 235 villes et municipalités déposent leur candidature pour devenir le nouveau site de l’usine du Transporter. Heinrich Nordhoff, Directeur Général de Volkswagenwerk GmbH, qui deviendra ensuite Président du Directoire de Volkswagen AG, réussit à convaincre le Conseil de Surveillance d’opter pour son emplacement préféré : Hanovre. Les principaux avantages de cette ville sont la proximité immédiate du canal Mittelland et la présence d’une gare de triage. Et pourtant, à l’époque déjà, M. Nordhoff reconnaît que « la valeur d’une entreprise ne vient pas de ses bâtiments, de ses machines ou même de ses comptes en banque. La seule véritable valeur d’une entreprise vient de ses employés et de l’état d’esprit dans lequel ils travaillent. »

La construction démarre avec 372 employés pendant un hiver particulièrement rigoureux. Fin mars 1955, un millier d’ouvriers s’activent déjà sur le site de construction. Alors que le dégel s’annonce, des planches doivent être installées sur le sol boueux afin de que les camions puissent continuer à livrer les matériaux de construction. Sur le site lui-même, une petite ville de fortune se crée avec des bureaux, des abris pour les fournitures, des cabanes pour les logements et des tentes pour la cantine. Des commerçants entreprenants ne tardent pas à venir y installer leurs stands.

Au bout de 12 semaines seulement, les murs atteignent déjà quatre mètres de haut. Pas moins de 28 grues géantes travaillent de manière ininterrompue sur le site, tandis que 22 bétonnières déversent quotidiennement 5 000 mètres cubes de béton. Au total, 1 750 000 mètres cubes de terre sont déplacés, soit l’équivalent de 256 000 camions.

À partir du mois de mai 1955, quelque 2 000 ouvriers travaillent quotidiennement sur le gigantesque site de construction. Les constructions en béton utilisent pas moins de 600 000 mètres carrés de bois de soutènement. « Cette quantité de bois aurait permis de construire une passerelle d’un mètre de large entre Wolfsburg et Bâle », écrit un journaliste de l’époque pour mieux faire comprendre le gigantisme du chantier.

Dans le même temps, Volkswagen a déjà commencé à former les nouveaux employés qui seront chargés de la production du Transporter. Tous les jours, à 4h10, un train spécialement affrété les emmène depuis la gare centrale jusqu’à Wolfsburg où ils se forment aux processus de production du Combi. Trois mille employés devront assurer le bon démarrage de la production. En quelques semaines seulement, les chaînes de production de la carrosserie ont été installées et, en février 1956, la connexion ferroviaire de 10 km jusqu’à l’usine est également prête.

Le 8 mars 1956, la production en série du futur symbole du « miracle économique » démarre à Hanovre-Stöcken. En 1967, date d’arrêt de la production de la première génération du Transporter, 1,8 million Combi sont déjà sortis des lignes de production en Allemagne.

À ce jour, plus de 10 millions de véhicules ont été produits à l’usine Volkswagen Véhicules Utilitaires de Hanovre-Stöcken. Actuellement, le site construit le T6.1 et, avant la fin de l’année, la production du nouveau Multivan démarrera (avec motorisation conventionnelle et hybride rechargeable). L’année prochaine, le premier véhicule 100% électrique de Volkswagen Véhicules Utilitaires sera produit à Hanovre : l’ID. BUZZ. L’histoire du Combi de Hanovre continue.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page