Modeles

Volkswagen : 250 000 R

Un « R » ne fait pas la chanson, mais 250 000 ? Et à propos de chanson, le bruit du V6 est (était) pas mal 😉
Volkswagen a livré le 250 000ième modèle R à un client ce début juin 2021.
Il s’agit d’une Golf VIII R.
On parle bien ici des modèles hautes performances de Volkswagen, pas de la série spéciale R-Line, qui elle a le plumage, mais pas forcément le ramage…

Volkswagen R vient de livrer son 250 000e modèle R à un client zurichois. Le client, Flavio Zwahlen, a acheté l’actuelle Golf R, la Golf de série la plus puissante et la plus dynamique de tous les temps. Équipée de 320 ch, de quatre roues motrices et de la vectorisation de couple R-Performance, la Golf R impressionne les clients par sa dynamique de conduite et son look.

Je suis content de mon petit « collage », je vous le mets aussi en FHD, c’est cadeau 🙂 . Beau fond d’écran non ?
Encore un « R » connu : « ce rêve bleu », reste à trouver une lampe magique 😉

Le modèle du jubilé est en fait la deuxième Golf R de Flavio Zwahlen. « C’est la voiture parfaite pour moi grâce à sa sportivité discrète, son intérieur de première classe et sa sonorité incroyable. Avec l’aide du système 4MOTION, la Golf R est également idéale pour la montagne. »

Peter Jost, responsable du marketing et des ventes de la Volkswagen R, a déclaré que ce n’était pas une coïncidence si le 250 000e modèle jubilé R a été vendu à un client en Suisse : « La Suisse est un marché très important pour Volkswagen R – également en raison de la grande affinité du pays pour la performance et les quatre roues motrices. Les modèles R sont très populaires ici. »

En plus de la Golf R32 et des autres générations de Golf R, Volkswagen R a développé et fabriqué les modèles Passat R36, Touareg R50, Scirocco R et Golf R cabriolet (ndlr : j’y reviens un peu plus en détail ci-dessous).

La marque R et ses modèles de véhicules fascinent leurs clients et apportent actuellement une contribution financière majeure à la transition de VW vers la mobilité électrique.

« La poussée vers une forte croissance a été soulignée par l’offensive de produits R récemment lancée : T-Roc R, Touareg R eHybrid, Tiguan R, Arteon R, Arteon R Shooting Brake et la huitième génération de la Golf R », a déclaré le responsable des ventes R. « Chez Volkswagen R, nous travaillons naturellement intensément sur la transformation et la voie vers la zéro émission. Les véhicules électriques joueront un rôle de plus en plus important dans les rues et les autoroutes européennes à l’avenir. Bien entendu, nous entendons proposer à nos clients R une gamme de véhicules attractive. »

De gauche à droite : Peter Jost et Flavio Zwahlen

2002 : les débuts

Tout a commencé en 2002 avec la Golf R32. Depuis, Volkswagen R a enthousiasmé les fans avec les modèles les plus sportifs de la marque Volkswagen.

Modèles R de 2002 à 2018 :

Golf IV R32 (2002-2004)

La Golf IV R32 a une vitesse de pointe de 250km/h.
Un moteur 6 cylindres en V, 3.2 litres, délivrant 241 ch (177 kW), équipée d’une transmission intégrale et pouvait atteindre 100 km/h en 6,6 secondes seulement. Ses ventes ont été multipliées par trois par rapport aux prévisions. Première Volkswagen à pouvoir être équipée d’une boîte à double embrayage DSG.

14 000 Golf IV R32 furent vendues, sur près de 5 millions de Golf IV…

Quelques dates clés pour la Golf IV :

  • 1997 Haut niveau de qualité de la carrosserie obtenu grâce au soudage au laser de certains éléments
  • 1997 Éclairage bleu du combiné d’instruments
  • 1997 Transmission intégrale 4MOTION
  • 1997 Pour la première fois, système de navigation avec grand écran couleur
  • 1998 Introduction du Système électronique de stabilité (ESC) disponible en option
  • 1999 L’ESC devient un équipement de série
  • 1999 Première Golf avec boîte de vitesses 6 rapports
  • 2002 Première Golf à injection directe d’essence (FSI)
  • 2002 Lancement de la Golf R32 en tant que modèle sport haut de gamme
  • 2003 Première boîte à double embrayage (DSG) dans la Golf R32
  • 2003 Arrêt de la quatrième génération après la production de 4,99 millions de véhicules

Création de la boite DSG pour la R32

  • En 2003, Volkswagen lançait la production en série de la première boîte de vitesses automatique à double embrayage (DSG), destinée à la Golf R32
  • La DSG de Volkswagen a inauguré la percée de la transmission automatique dans la catégorie des compactes
  • en 2018, date de l’infographie ci-dessus, on comptait plus de 26 millions de véhicules du Groupe dotés d’une boîte DSG hautes performances à 6 ou 7 rapports qui avaient été produits dans le monde.

Il y a quelques années encore, les États-Unis et l’Europe formaient deux mondes à part dans le domaine des transmissions. Les boîtes de vitesses automatiques ont toujours été préférées en Amérique du Nord : au tournant du millénaire, pas moins de 88 % des automobilistes nord-américains avaient fait le choix de l’automatique. Dominée par les véhicules compacts, l’Europe de l’Ouest présentait quant à elle un tableau complètement différent en 2000, puisque 14 % des véhicules, majoritairement des modèles haut de gamme, y étaient équipés d’une transmission automatique. Ce constat ne s’expliquait pas seulement par le prix plus élevé des boîtes de vitesses automatiques, mais également par le surcroît de sportivité procuré par les boîtes manuelles. Ainsi, plus de 90 % des Golf, le modèle le plus populaire de toutes les Volkswagen, quittaient la chaîne de production avec une transmission manuelle. Le triomphe de l’automatique s’est dessiné à partir de 2003, année de commercialisation de la Golf R32 (241 ch), première Volkswagen à être proposée avec une DSG à 6 rapports en option. Ce nouveau type de boîtes de vitesses automatique s’est immédiatement distingué par sa sportivité inattendue, tout en étant jusqu’à 20 % plus économique qu’une boîte de vitesses automatique munie d’un convertisseur de couple hydraulique. Et c’est précisément ce qui a tout changé.

En 2018, le taux d’installation de la DSG dépasse le seuil de 40 % sur la Golf, avoisine presque les 30 % sur sa petite sœur, la Polo, mais grimpe à 50 % sur la Golf Sportsvan. Les chiffres disponibles pour le T-Roc et le Tiguan s’établissent à un niveau aussi élevé. Sur le spacieux Tiguan Allspace, le taux d’équipement en DSG s’approche même de 90 %, quand, sur la Passat, il oscille en moyenne entre 60 % (berline) et 70 % (Variant). Sur l’Arteon, enfin, le pourcentage franchit constamment la barre des 80 %.

En 2018, et en fonction du modèle, de la motorisation et du mode de transmission, Volkswagen propose différentes boîtes DSG à 6 ou 7 rapports, conçues pour délivrer, au choix, un couple de 250 Nm (« DQ200-7 »), 400 Nm (« DQ260-6 » et « DQ400-6 »), 420 Nm (« DQ381-7 ») et 550 Nm (« DQ500-7 »). Parallèlement, il existe une boîte DSG hybride à 6 rapports (« DQ400E-6 », 400 Nm maximum) en tant que module avec moteur électrique intégré, destiné aux véhicules hybrides rechargeables comme la Golf GTE et la Passat GTE. De manière générale, les boîtes de vitesses sont en permanente évolution : à titre d’exemple, la fonction « roues libres », par laquelle la DSG coupe le moteur afin d’utiliser l’énergie cinétique du véhicule et de réduire davantage la consommation de carburant, est de plus en plus souvent montée de série.

Toutes les boîtes de vitesses à double embrayage s’illustrent par leurs formidables performances de changement des rapports, et ce, sans interruption de la force de traction. Le changement de rapports se déroule en l’espace de quelques centièmes de seconde seulement. La boîte de vitesses à double embrayage passe très tôt au rapport supérieur, ce qui permet d’économiser du carburant. En réalité, la boîte de vitesses à double embrayage est en parfaite harmonie avec les systèmes hybrides. C’est notamment pour cette raison que la boîte DSG a un avenir assuré.

Cet article datant de 2008 sur les différentes boites automatiques a pas mal d’éléments encore valables aujourd’hui.

Golf V R32 (2005-2008)

C’est en 2005 que la deuxième Golf R32 a fait ses débuts, surpassant la version précédente avec une puissance de 250 ch (184 kW).

Puissance maximale 250 PS à 6 300 tr/min ; couple maximal de 320 Nm, développé à partir de 2 800 tr/min. Disponible avec une boîte de vitesses manuelle à six vitesses ou la transmission DSG à six vitesses de Volkswagen. 0 à 100km/h en 6,5 secondes (manuel), 6,2 (DSG); vitesse de pointe 155 mph (limitée). Suspension abaissée de 20 mm par rapport à la Golf standard ; comprend également des ressorts et des amortisseurs plus rigides et des barres anti-roulis plus épaisses. Système de traction intégrale intelligent 4MOTION avec Haldex ; direction assistée électromécanique. Les éléments de style incluent un contour de calandre en forme de bouclier d’aspect « acier » distinctif ; pare-chocs avant et arrière uniques; deux tuyaux d’échappement chromés placés au centre; contours sombres pour les phares; et étriers de frein bleus. L’insigne « Golf » est absent du hayon – simple logo Volkswagen et emblème chromé « R32 ». Jantes alliage 7,5 x 18 pouces « Zolder » distinctives de série. Equipement de haut niveau, y compris ESP (Programme de stabilisation électronique); Climatisation Bizone Climatronic ; sièges sport; Lecteur CD; ordinateur multifonctions; phares bi-xénon

Passat R36 & Passat Variant/SW R36 (2006-2009)

Le moteur essence six cylindres 3,6 litres à injection directe de 220 kW / 300 ch propulsera la Volkswagen Passat R36 – la Passat la plus puissante à ce moment-là. Dans le cadre de l’équipement standard, la transmission de puissance est assurée par une boîte de vitesses à changement direct (DSG) et une transmission intégrale permanente (4MOTION). La vitesse de pointe de la berline est de 250 km/h à régulation électronique. En termes de vitesse, la Volkswagen Passat R36 devance toutes les autres Volkswagen en accélérant de 0 à 100 km/h : la berline atteint la barre des 100 km/h en 5,6 secondes (5,8 secondes pour la Variant).

Touareg R50 (2007-2009)

En tant que l’un des véhicules tout-terrain les plus puissants au monde, le Touareg R50 a écrit une page d’histoire en 2007. Son V10 TDI délivre une puissance de 258 kW (350 ch) et un puissant couple de 850 Nm. Des jantes de 21 pouces avec des pneus de 295, des trains roulants sport à suspension pneumatique, des étriers de frein peints en bleu, des élargisseurs de passage de roue décents et un équipement exclusif caractérisent le R50.

Golf VI R (2009-2012)

Changements majeurs : Le logo et l’appellation R32 devient R; et le V6 atmosphérique devient un 4 cylindres en ligne suralimenté…

Au Salon International de l’Automobile de Francfort, Volkswagen a présenté la première mondiale de la sixième génération de Golf avec un changement de motorisation pour la version R. Le moteur V6 à inspiration naturelle a été remplacé par un moteur turbo quatre cylindres, 2.0 litres (TSI) dont l’efficacité énergétique avait progressé de 21%. La R32 est alors devenue la R et, avec elle, la puissance de la troisième génération a atteint 270 ch (199 kW).

En 2011, 4 versions exclusives ont été présentées au salon de Genêve : encore plus luxueuse : la Golf R en peintures exclusives et cuirs bi-ton. Encore plus sportive : la Golf R à l’élégant look compétition et aux applications en carbone.
Les peintures « Blanc Oryx » et « Carbon Steel Grey », assorties de l’équipement cuir nappa haut de gamme correspondant, livrent une interprétation particulièrement luxueuse de la Golf R. La version « Blanc Oryx » est une peinture nacrée extrêmement sophistiquée. La voiture est campée sur des jantes 19″ Talladega.

Scirocco R (2009-2017)

2.0L TSI 265PS 6000rpm – 350Nm 2500 > 5000rpm – 1000m 25.9 sec – 8.2L/100km – 0-100km 6.5sec.

Le design de la Scirocco R est largement emprunté à celui de la Scirocco GT24, modèle à vocation exclusivement sportive : en témoignent les entrées d’air du bouclier avant, qui garantissent un refroidissement optimal du moteur et des freins, de même que le becquet avant, intégré à la calandre, et les phares Bi-Xenon. À l’arrière, la présence d’un becquet de toit nettement plus prononcé que celui du modèle de base et d’une double sortie d’échappement chromée en dit long sur le caractère du véhicule. Une vue latérale permet de contempler les robustes élargisseurs de bas
de caisse et les jantes exclusives « Talladega » de 18 pouces en alliage léger.

Voir aussi ces articles sur le Scirocco R (je n’ai pas encore remplacé les photos par des photos FHD) :
Première mondiale du Scirocco R au Nurburgring
Présentation du Scirocco R à Nice

Golf R Cabriolet (2013-2016)

La Golf VI Cabriolet a vraiment été gâtée parmi les Golf : une version GTI et une version R.

133,6 PS par litre de cylindrée et DSG à 6 vitesses. Dans la nouvelle Golf R Cabriolet, le turbocompresseur du très flexible moteur à injection directe d’essence série EA113 offre une grande variabilité jusqu’aux plages de puissance les plus élevées. Le rapport puissance/cylindrée du moteur quatre cylindres de 1 984 cm3 est respectable, à 98,3 kW ou 133,6 ch par litre. Cela rend le moteur TSI très réactif. Le moteur quatre cylindres en ligne développe son impressionnante puissance de propulsion via un turbocompresseur (jusqu’à 1,2 bar de pression de suralimentation) et un refroidisseur intermédiaire. Les pistons du quatre cylindres étaient équipés de boulons renforcés par rapport aux versions TSI moins puissantes. Les concepteurs de moteurs ont également renforcé les bielles pour transférer le couple élevé de manière fiable au vilebrequin. Enfin, le bloc-cylindres a également été renforcé pour supporter les forces plus élevées du moteur. La puissance du TSI est transférée aux roues avant via une transmission DSG standard à 6 vitesses.
En matière de dynamisme, le couple moteur maximal joue un rôle tout aussi important : le vilebrequin du TSI délivre dès 2 500 tr/min un couple de 350 Nm en direction de la boîte séquentielle 6 vitesses à double embrayage. Jusqu’à 5 000 tr/min, le couple moteur reste à ce niveau élevé constant.

  • Systèmes d’assistance et de dynamique du véhicule (certains en option) : contrôle de châssis adaptatif DCC ; Contrôle des feux de route Light Assist ; programme de stabilisation électronique (y compris système de freinage antiblocage, assistance au freinage, contrôle de traction, EDS, XDS, contrôle du couple de traînée du moteur, assistance au contre-braquage et stabilisation de la remorque); système de régulateur de vitesse, y compris système d’alerte du conducteur ; ParkPilot; Assistance arrière ; reconnaissance des panneaux de signalisation.
  • Caractère : Le cabriolet numéro un parmi les modèles R !
  • Couleurs au lancement sur le marché : « Pure White », « Deep Black Pearl Effect », « Reflex Silver Metallic ».
  • Dimensions : 4 266 mm de long, 1 782 mm de large (sans rétroviseurs), 2 044 mm de large (avec rétroviseurs), 1 405 mm de haut, 2 578 mm d’empattement.
  • Type d’entraînement : traction avant.
  • Performances de conduite : 0-100 km/h en 6,4 s ; V/max 250 km/h.
  • Version de l’équipement : R.
  • Économie de carburant et valeurs de CO2 : 8,2 l/100 km et 190 CO2 (77 kW).
  • Boîte de vitesses / type d’entraînement : Boîte de vitesses automatique à double embrayage à 6 vitesses ; Traction avant.
  • Infotainment : systèmes radio-CD RCD 310 (standard) et RCD 510 ; Systèmes de navigation radio-CD RNS 315 (fonctionnalité de navigation pour RCD 310) et RNS 510 (inclut des fonctionnalités telles que lecteur DVD, disque dur de 30 Go, fente pour carte SD et reconnaissance des panneaux de signalisation ; prise multimédia MEDIA-IN, changeur de CD, radio à réception numérique DAB+, sonorisation Dynaudio, préparation pour téléphonie mobile.
  • Lancement sur le marché en Allemagne : printemps 2013.
  • Max. puissance et couple moteur : 195 kW / 265 ch à 6 000 tr/min ; 350 Nm de 2 500 à 5 000 tr/min.
  • Prix ​​(Allemagne) : 43 325 euros.
  • Train de roulement : suspension à jambes de force de type MacPherson à l’avant; suspension multibras à l’arrière.
  • Couple maxi : 350 Nm.
  • Poids à vide: 1 614 kg (versions de base avec chauffeur [68 kg], bagages [ 7 kg] et réservoir de carburant rempli à 90 % ; calculé selon RL 92/21/CEE.

Golf VII R (2013-2019)

  • Une puissance portée à 300 ch
  • Une consommation moyenne ramenée à 6,9 l/100 km avec la boîte DSG

La version supersportive de la Golf est propulsée par un nouveau moteur TSI de 221 kW (300 ch) qui s’avère plus puissant de 30 ch que son prédécesseur et plus sobre dans une mesure qui peut atteindre 18%. Comme les trois Golf R qui l’ont précédée, la nouvelle venue transfère à la route la puissance de son moteur suralimenté par turbo via une transmission intégrale permanente. Dans le cas présent, il s’agit de la dernière version du système 4motion avec embrayage Haldex de la cinquième génération. Un châssis sport (surbaissé de 20 mm) à la mise au point modifiée, la nouvelle direction dynamique et un programme électronique de stabilisation « ESC Sport » entièrement désactivable conçu pour être utilisé sur les circuits sont également à l’origine d’un dynamisme à l’état pur. La version peaufinée de la régulation adaptative du châssis DCC avec sélection du profil de conduite et le nouveau mode « Race » fait cependant partie des options principales.

La Golf R à boîte manuelle ne met que 5,1 s (contre 5,7 s pour sa devancière) pour atteindre la vitesse de 100 km/h. Et il ne faut que 4,9 s à la sportive dotée de la boîte automatisée DSG pour effectuer cet exercice d’accélération traditionnel. La vitesse de pointe (limitée électroniquement) est de 250 km/h. Malgré ces performances, synonymes d’une vivacité exceptionnelle, et une puissance accrue de 30 ch, la consommation moyenne de la Golf R a pu être ramenée de 8,5 l/100 km (pour sa devancière) à 7,1 l/100 km (pour la version actuelle). Les émissions de CO2 suivent le même chemin et passent de 199 à 165 g/km.

Toujours équipée du système « Stop-Start » et de la récupération d’énergie au freinage, la Golf R s’avère encore moins gourmande en carburant lorsqu’elle est dotée de la boîte DSG à 6 rapports, disponible en option. Dans ce cas, elle affiche une consommation moyenne de 6,9 l/100 km (à quoi correspondent des émissions de CO2 de 159 g/km). Si l’on sait que sa devancière à boîte DSG réclamait en moyenne 8,4 l/100 km, on constate une différence de 1,5 l/100 km qui traduit une baisse de la consommation de 18%.

Golf VII R facelift (2017-2019)

Golf R 400 (2014)

Concept-car présenté au marché chinois le 28/04/2014.

Le nom de la Golf R 400 en dit déjà long : 400 est en effet le nombre de chevaux (294 kW) qui se cachent sous le capot de cette voiture résolument sportive, développée par la société Volkswagen R GmbH. Propulsée par un bloc 2.0 TSI dont les gènes techniques proviennent du moteur de la Polo WRC de compétition, cette Golf est catapultée de 0 à 100 km/h en 3,9 s. Sa vitesse de pointe s’élève à 280 km/h et son couple maximal de 450 Nm est disponible dès 2.400 tr/min. Extrêmement dynamique, la Golf R 400 est parfaite à tous égards : son moteur, sa transmission intégrale permanente 4motion et sa suspension sport, mais aussi sa carrosserie, largement remaniée. La Golf R 400 présente une finition peinte « Silver Flake » sur laquelle tranchent le noir brillant du toit et les coques de rétroviseur extérieur en fibre de carbone véritable.

Golf VII Variant/SW R (2015-2019)

  • Transmission intégrale 4MOTION, boîte DSG et régulation adaptative du châssis
  • 221 kW (300 ch), 380 Nm, 0 à 100 km/h en 5,1 s*, 7 l/100 km

Pour la première fois depuis le lancement du modèle, l’emblématique Golf R se décline en Variant. Le moteur turbo de la compacte sportive exclusive développe 221 kW (300 ch). Jusqu’à 380 Nm sont transmis à la route via la boîte de vitesses DSG à deux embrayages et 6 rapports et la transmission intégrale permanente 4MOTION de série. La répartition de la force motrice sur les quatre roues est le gage d’une motricité, de performances et d’une sécurité active au plus haut niveau. Une dynamique de roulage pure et dure est par ailleurs garantie par le châssis sport (surbaissé de 20 mm), la direction progressive innovante et le programme électronique de stabilisation « ESC Sport » désactivable, par exemple en cas d’utilisation sur circuit. Parmi les caractéristiques phares du véhicule figurent la génération la plus récente de la régulation adaptative du châssis DCC intégrée à la sélection du profil de conduite avec mode « race ».

La Golf R Variant compte parmi les rares voitures sportives à vocation familiale ou compatibles avec des loisirs nécessitant le transport de matériel encombrant. Même avec cinq personnes à bord, elle affiche une généreuse capacité de chargement de 605 l (sous le couvre-coffre). Les sièges arrière rabattus, ce volume peut passer à 1.620 l (chargement jusqu’au toit).

Polo R Supercar (2018)

La scène est prête pour la défense du titre : la nouvelle Polo R Supercar de Volkswagen Motorsport a été dévoilée à Autostadt Wolfsburg. Le moteur à quatre roues motrices de 570 ch du Championnat du monde de rallycross (WRX) de la FIA a fait peau neuve. Outre une aérodynamique optimisée, il présente également un nouveau partenariat stratégique : Volkswagen R, qui abrite les modèles de production les plus puissants et les plus sportifs de Volkswagen, est partenaire de l’équipe PSRX Volkswagen Suède en 2018 et intensifie sa coopération avec Volkswagen Motorsport. La nouvelle saison WRX débutait en 2018 les 14/15 avril à Barcelone (E).

ID.R (2018)

Le développement de l’ID.R a commencé fin 2017. La voiture a établi son premier record en juin 2018, entre les mains expertes du pilote Romain Dumas, lors de la course de côte de Pikes Peak International Hill Climbau Colorado (USA). Romain Dumas a battu le record électrique au Goodwood Festival of Speed (Royaume-Uni). Il a battu trois autres records avec l’ID.R en 2019 : la voiture a réalisé le tour le plus rapide de tous les temps sur le Nürburgring Nordschleife, avant de battre le record de course de côte à Goodwood et au Mont Tianmen en Chine.

A propos du record du Nurburgring :

La batterie de l’ID.R a été développée avec l’expertise du département chargé de la recherche sur les voitures de production de Volkswagen. « La technologie d’isolation qui protège l’électronique embarquée contre les émissions électromagnétiques du système haute tension est un bon exemple de ce partenariat », explique Marc-Christian Bertram. Les moteurs électriques de l’ID.R fonctionnent à 915 V. En retour, les enseignements tirés des essais de l’ID.R sont utilisés pour le développement des voitures de production.

Ce transfert de connaissances influe également sur la stratégie de charge, que ce soit pendant la charge externe ou pendant la récupération en cours de conduite (système de récupération de l’énergie au freinage). « L’objectif est que chacune des cellules de batterie de l’ID.R soit chargée de manière optimale au moment où la voiture entrera sur le circuit pour la tentative de record », indique M. Bertram. Dans le parc d’assistance temporaire du Nürburgring, l’ID.R est alimentée par deux systèmes de charge rapide qui fonctionnent à une puissance relativement faible de 90 kW chacun. « La production de chaleur reste ainsi faible, alors même qu’il ne faut que 20 minutes environ pour charger entièrement les batteries », ajoute M. Bertram.
En outre, le système de batteries internes de l’ID.R est relié à un système de climatisation qui offre des conditions de charge optimales quelle que soit la température de l’air extérieur. « Une température de batterie d’environ 30 °C est idéale, poursuit Marc-Christian Bertram. C’est pour cette raison que la batterie chargée est normalement préchauffée avant le premier tour, puis refroidie lorsqu’elle est à l’arrêt et en charge. »

Comme pour la course de côte de Pikes Peak, Volkswagen Motorsport utilisera un générateur innovant pour charger les batteries de l’ID.R. L’unité mobile fonctionne avec de la glycérine (qui, chimiquement parlant, est de l’alcool de sucre), une matière première renouvelable dérivée, par exemple, de la production du biodiesel. En tant que combustible, le glycérol brûle pratiquement sans émettre de polluants et est presque neutre en CO2.

Les longues lignes droites et une puissance élevée mettent les batteries à rude épreuve

La haute efficacité de l’ID.R signifie que l’énergie libérée lors du freinage peut également être utilisée. Pendant cette période, les deux moteurs électriques de l’ID.R fournissent une partie de l’effet de freinage et fonctionnent comme des générateurs. Grâce à cette récupération, la voiture de course génère elle-même environ 10% de l’énergie requise.

Pour définir la stratégie de récupération qui sera utilisée lors de la tentative de record sur la Nordschleife, Marc-Christian Bertram et son équipe utiliseront l’expérience acquise par Volkswagen Motorsport lors de la course de côte de Pikes Peak, dont la longueur est à peu près similaire.

Romain Dumas y a établi un nouveau record avec l’ID.R en juin 2018. « Les phases de Pikes Peak qui ont demandé le plus de puissance, et donc la charge la plus forte sur les batteries, sont les sections les plus raides, raconte Marc-Christian Bertram. Sur la Nordschleife, ce sont les longues lignes droites qui demandent la pleine puissance de la voiture pendant pratiquement une minute. Il ne faut pas que la batterie surchauffe sur ces sections de piste. » Sur le circuit, le système de batterie de l’ID.R est refroidi par le vent.

Et le circuit n’en manque pas : sur la Nordschleife, l’ID.R atteint des vitesses beaucoup plus élevées que lors de la sinueuse course de côte de Pikes Peak qui grimpe jusqu’à 4 302 mètres au-dessus du niveau de la mer. Pendant la « Course vers les nuages », la voiture électrique de Volkswagen a affiché une vitesse moyenne de 150 km/h. Sur la Nordschleife, elle devrait atteindre un peu plus de 185 km/h.

Livret (en anglais) sur la ID.R et la famille ID :

Gamme actuelle

T-Roc (2019)

  • Version ultraperformante de 221 kW/300 ch et 400 Nm
  • Transmission intégrale 4Motion et boîte DSG à 7 rapports de série
  • Design sportif R typique avec avant et arrière repensés
  • Équipement de série richement doté : direction progressive, châssis sport avec sélection du profil de conduite et mode Race, système Launch Control et antipatinage désactivable

Le moteur TSI 4 cylindres de 2,0 litres et la technologie TSI éprouvée de Volkswagen délivrent une puissance de 221 kW/300 ch et un couple de 400 Nm. Le T-Roc R est équipé de série de la transmission intégrale 4Motion et d’une boîte DSG à double embrayage à 7 rapports. Cette combinaison garantit une accélération spectaculaire sans perte de traction. La Volkswagen T-Roc R passe de 0 à 100 km/h en seulement 4,9 secondes, tandis que sa vitesse maximale est limitée électroniquement à 250 km/h.

Le châssis sport abaissé assure une tenue de route optimale. La direction progressive de série contribue considérablement au comportement agile du véhicule et le système de freinage de 17 pouces, jusqu’à présent réservé à la Volkswagen Golf R Performance, garantit une décélération efficace. Les profils de conduite disponibles comprennent également un mode Race offrant un style de conduite particulièrement sportif. Ces équipements sont complétés par le Launch Control qui permet une traction optimale pendant l’accélération en développant pleinement le couple avec une régulation adaptée de la stabilité du véhicule. Le contrôle électronique de stabilité ESC peut également être désactivé manuellement pour une conduite extrêmement dynamique.

Le T-Roc R est équipé de série des jantes Spielberg en alliage léger de 18 pouces . Les jantes Pretoria en alliage léger de 19 pouces en Dark Graphite mat et les pneus 235/40 R19 sont disponibles en option.

Touareg R (2020)

  • Performances électriques intelligentes. Le nouveau Touareg R représente une symbiose parfaite entre hautes performances et efficacité électrique.
  • En partie zéro émission. Le Touareg R de 340 kW (462 ch) se déplace sans générer la moindre émission sur les distances généralement parcourues par les navetteurs.
  • Un nouveau fleuron. Le Touareg R est le fleuron de la marque Volkswagen en matière d’efficacité et le premier modèle R hybride.
  • Grande praticité au quotidien. Le Touareg R saura répondre à toutes les exigences avec ses 3,5 tonnes tractables et sa transmission intégrale.
  • Agilité inégalée. Un couple maximal de 700 Nm offre des réserves de puissance appréciables lors des accélérations.
  • Travel Assist jusqu’à 250 km/h. Le Touareg est le premier véhicule Volkswagen à bord duquel la conduite assistée est possible jusqu’à 250 km/h.
  • Intérieur exclusif. Ce nouveau modèle hybride est muni de série d’une sellerie cuir et de surpiqûres Crystal Grey.
  • Extérieur charismatique. Le Touareg R se distingue par des prises d’air prononcées, des éléments rapportés de couleur noire et des jantes de 22 pouces maximum

La propulsion hybride de 340 kW (462 ch) de ce véhicule polyvalent offre une symbiose innovante entre des performances souveraines et l’efficacité électrique. Lorsque la batterie est suffisamment chargée, le nouveau SUV démarre en E-Mode purement électrique, donc sans générer d’émissions. La capacité de la batterie est pensée de telle sorte que le Touareg R est en mesure de parcourir la distance quotidienne moyenne d’un déplacement de navetteur. Comme tous les Touareg, la nouvelle version R est également équipée de série d’une transmission intégrale permanente (4MOTION). Grâce au 4MOTION et au puissant système de propulsion développant un couple de 700 Nm, le Touareg R est homologué pour tracter des charges pouvant atteindre 3,5 tonnes. Ce modèle haut de gamme est également capable de maîtriser ce poids tracté élevé en E-Mode. Le Touareg est le premier SUV hybride rechargeable au monde à pouvoir en outre être équipé de l’assistant aux manœuvres avec remorque Trailer Assist. Autre nouveauté, le Touareg est disponible pour la première fois avec le Travel Assist. Le modèle haut de gamme devient le véhicule Volkswagen permettant une conduite assistée jusqu’à 250 km/h (guidage longitudinal et transversal automatique).

Performances dynamiques R maximales. En tant que modèle fidèle à la philosophie Volkswagen R, le Touareg R offre un dynamisme exceptionnel. Il suffit au conducteur d’appuyer sur un bouton, via la pédale électrique ou l’accélérateur, pour exploiter toute la puissance du moteur électrique (100 kW, soit 136 ch) et du moteur essence V6 turbo (250 kW, soit 340 ch) et l’associer à une fonction Boost afin de réunir les réserves dynamiques du véhicule, par exemple lors de dépassements rapides, donc sûrs, et de tirer parti de la puissance maximale de 340 kW (462 ch) du système. Le couple maximal total s’élève à 700 Nm.

Transmission intégrale hybride plus. La propulsion hybride du Touareg R se compose essentiellement d’un moteur V6 turbo de 2 995 cm3, d’un moteur électrique et d’une batterie lithium-ion (capacité de 14,1 kWh) intégrée dans le soubassement du coffre. Une électronique de puissance convertit le courant continu de la batterie en courant alternatif pour le moteur électrique. Une boîte de vitesses automatique à huit rapports (avec Tiptronic) et une boîte de transfert transmettent la puissance aux essieux avant et arrière (transmission intégrale permanente 4MOTION). Un différentiel central autobloquant avec répartition du couple asymétrique et dynamique fait office de boîte de transfert pour répartir la force motrice entre les essieux avant et arrière (Torsen). La force motrice susceptible d’être transmise à l’essieu avant s’élève à 70 % maximum. Elle peut atteindre 80 % au maximum pour l’essieu arrière.

Jusqu’à 140 km/h de manière purement électrique. Lorsque le conducteur démarre le Touareg R, celui-ci utilise d’abord exclusivement le moteur électrique si la batterie est suffisamment chargée. Cette approche permet de garantir que les déplacements du SUV génèrent aussi peu d’émissions que possible, surtout sur de courtes distances. Cette stratégie hybride s’accompagne en outre du potentiel d’économies le plus important. Le Touareg R est capable de rouler en mode tout électrique jusqu’à 140 km/h, vitesse au-delà de laquelle le moteur V6 TSI s’active automatiquement. Le moteur peut également être démarré à tout moment par « kickdown ». La vitesse maximale du SUV est bridée électroniquement à 250 km/h.

2021

Début 2021, en complément des T-Roc R & Touareg R déjà disponibles, la marque Volkswagen ouvre, en France notamment, quatre nouveaux modèles de la gamme R à la commande : la Golf R, l’Arteon R, l’Arteon Shooting Brake R et le Tiguan R.

D’une puissance de 320ch et équipés d’une transmission intégrale 4MOTION avec vectorisation du couple ‘R-Performance’, les modèles de la gamme R offrent un concentré de puissance et d’efficacité.

Richement dotés de série, les Golf R, Arteon R, Arteon Shooting Brake R et Tiguan R bénéficient notamment des éléments spécifiques suivants :

  • Pare-chocs avant et arrière spécifiques ‘R’
  • Diffuseur arrière spécifique ‘R’ laqué noir
  • Coques de rétroviseurs chrome mat
  • Double sortie d’échappement chromée à droite et à gauche
  • Volant sport multifonction en cuir ‘R-Performance’ avec surpiqûres, chauffant, avec commandes tactiles, touche ‘R’ rétroéclairée en bleu et palettes au volant avec monogramme ‘R’
  • Coloris Bleu Lapiz (option)
  • Système d’échappement R-Performance (option sur Golf & Tiguan)
  • Deux profils de conduite supplémentaires ‘Drift’ & ‘Special’ inclus dans le pack ‘R-Performance’ sur Golf

Prix en France à partir de :
Golf R : 50 260€
Arteon R : 60 970€
Arteon Shooting Break R : 61 570€
Tiguan R : 54 900 €

Golf VIII R

Moteur TSI délivrant 320 ch (135 kW) : la Golf R passe de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes
– Vectorisation du couple R Performance : Golf R avec nouvelle transmission intégrale de série
– Nouvelle référence en termes de dynamique de conduite : transmission intégrale et train de roulement étroitement intégrés pour la première fois

La nouvelle Golf R règne dorénavant en maître puisqu’elle est, à ce jour, le modèle le plus puissant de la gamme. Avec sa technologie de motorisation, elle surpasse tout ce qui a été lancé, jusqu’à présent, avec le label Golf. La cinquième édition de la sportive passe de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes. Sa vitesse maximale est limitée électroniquement à 250 km/h. Toutefois, la Golf R peut également être commandée avec un pack R-Performance en option qui permet d’atteindre 270 km/h en vitesse de pointe. Ce ne sont cependant pas les performances de conduite individuelles qui définissent le caractère de la nouvelle Golf R, mais la combinaison d’un couple puissant de 420 Nm, d’un train de roulement moderne et de la transmission intégrale la plus avancée de cette catégorie, qui font de ce modèle une nouvelle référence en termes de dynamique.

Le nouveau système de transmission intégrale et le train de roulement high-tech fusionnent pour créer une série d’innovations et offrir un maximum d’agilité et de plaisir de conduite. Le système 4MOTION avec vectorisation du couple R Performance est le nouveau centre de contrôle qui distribue la puissance du moteur aux quatre roues motrices. Une nouvelle transmission répartit la puissance du moteur essence turbo de la Golf R non seulement entre les essieux avant et arrière, mais aussi de manière variable entre les deux roues arrière. Cela permet d’améliorer significativement l’agilité, particulièrement dans les virages. Pour la première fois au monde, la transmission intégrale est également connectée à d’autres systèmes du train de roulement tels que le blocage de différentiel électronique avant (XDS) et le contrôle adaptatif du châssis (DCC) via le Système de Gestion de Comportement Dynamique. Grâce à cette intégration étroite des différents systèmes, la nouvelle Golf R offre des caractéristiques de motricité optimales et une maniabilité neutre avec un niveau de précision maximal.

Les réglages de la nouvelle Golf R ont été peaufinées sur la Nordschleife du Nürburgring. Lorsqu’elle est combinée avec le pack R-Performance, la Golf R est même équipée d’un profil de conduite spécial Nürburgring, baptisé « Special ». Tous les paramètres de ce profil de conduite ont été axés sur le circuit légendaire, y compris la nouvelle transmission intégrale. Et les résultats sont au rendez-vous : comme l’ont montré les essais de conduite effectués en interne, la Golf R, qui est équipée de série d’une boîte à double embrayage (DSG) 7 rapports, met 19 secondes de moins que le modèle précédent pour effectuer le tour de la Nordschleife du Nürburgring (7’51”).

EA888 evo4. Le moteur quatre cylindres turbo de 1 984 cm³ de la nouvelle Golf R est actuellement le moteur le plus puissant de la légendaire série EA888. Un moteur de quatrième génération plus perfectionné (evo4) succède à l’evo3 qui équipait la précédente génération de Golf R. Avec 320 ch (235 kW), le moteur développe exactement 20 ch (14 kW) de plus que le moteur précédemment utilisé. Le couple maximal est passé de 400 à 420 Nm. À faible régime, la vitesse de rotation est déjà de 2 100 tr/min, et reste à ce niveau élevé jusqu’à 5 350 tr/min. Le moteur à injection directe se caractérise d’une manière générale par des solutions pointues innovantes telles qu’un conduit de gaz d’échappement avec radiateur de liquide de refroidissement intégré à la culasse et relié au turbocompresseur. Le système de régulation de liquide de refroidissement entièrement électronique assure par ailleurs une gestion thermique très efficace du TSI de la Golf R, avec une phase de préchauffage courte. La diminution des pertes par friction ainsi garantie permet de réduire la consommation de carburant. Le TSI dispose également d’une commande de soupape variable avec double réglage d’arbre à cames. Côté échappement, les soupapes peuvent en outre être levées en deux étapes. Cette solution permet une commande optimale de la modification de charge s’agissant des performances, de la consommation et des gaz d’échappement émis. La nouvelle Golf R satisfait à la norme antipollution la plus récente et la plus stricte Euro 6d-ISC-FCM. Le TSI transfère sa puissance à la transmission intégrale et la boîte DSG à double embrayage et 7 vitesses de série.

Tiguan R

Avec une puissance de 235 kW (320 ch), le SUV accélère à 100 km/h en seulement 4,9 secondes. Dotée d’un nouveau système de traction intégrale, la Volkswagen avec une vitesse de pointe de 250 km/h fascine par sa maniabilité remarquablement agile et confiante. Le nouveau Tiguan R combine les performances dynamiques d’une voiture de sport avec la variabilité d’un véhicule utilitaire sport. Prix en Allemagne : 56 703,53 euros.

Le moteur quatre cylindres fournit déjà son couple maximal de 420 Nm dès 2 100 tr/min ; le TSI maintient ce couple élevé à un niveau constant jusqu’à 5 350 tr/min. Cette puissance est distribuée aux quatre roues par le nouveau système de transmission intégrale : 4MOTION avec R-Performance Torque Vectoring. Volkswagen a mis en place pour la première fois une transmission finale arrière avec deux embrayages multidisques. Ce système ne se contente pas de répartir la puissance motrice entre les essieux avant et arrière, mais la répartit également de manière variable entre les roues arrière gauche et droite. Avec le nouveau système de transmission intégrale, Volkswagen a sensiblement amélioré l’agilité de conduite dans les virages notamment. Avec ce système, le Tiguan R établit une nouvelle référence en matière de dynamique de conduite pour un SUV.

L’ADN sportif ne se retrouve pas seulement dans le moteur turbocompressé et le système de transmission intégrale du Tiguan R, mais aussi dans son équipement largement personnalisé. Prenons l’exemple de l’extérieur : l’équipement standard comprend ici des pare-chocs au design R avec des éléments aérodynamiques en noir brillant ou dans la couleur de la carrosserie, des coques de rétroviseurs extérieurs en chrome mat, un diffuseur arrière unique et également noir brillant, et des jantes en alliage Misano de 20 pouces. Et à l’intérieur : le Tiguan R se distingue des autres modèles de la gamme avec des caractéristiques telles que les sièges sport haut de gamme avec appuie-tête intégrés et logo R développés exclusivement pour ce modèle, un Digital Cockpit personnalisé avec chronomètre intégré, ainsi que ainsi que des garnitures décoratives spécifiques à R (Gris Carbone). Les éléments décoratifs enjoliveurs sont éclairés par l’éclairage de fond. Egalement illuminé : le logo R dans les moulures de bas de caisse en aluminium. Les pédales sont en acier inoxydable.

L’équipement technique R étendu comprend un système de freinage puissant de 18 pouces comprenant des étriers de frein bleus (avec logo R à l’avant), un châssis DCC (avec amortisseurs à commande adaptative) abaissé de 10 mm et une sélection de profil de conduite améliorée pour le Tiguan R avec un profil R supplémentaire. Ce mode particulièrement sportif peut être activé directement au moyen d’un bouton R bleu sur le nouveau volant sport multifonction. Celui-ci est également équipé de grandes palettes séparées pour la commande manuelle de la boîte de vitesses à double embrayage DSG à 7 rapports (DQ500). L’équipement standard comprend également un ESC désactivable ainsi qu’un système d’échappement sport à quatre branches. Disponible en option : un système d’échappement en titane d’Akrapovič et des jantes en alliage Estoril de 21 pouces. L’extérieur du Tiguan R peut également être personnalisé avec le pack design Black Style ; dans ce cas, les pièces ajoutées sélectionnées sont finies en noir.

Arteon R & Arteon Shooting R

  • Top modèles : les nouveaux Arteon R et Arteon R Shooting Brake sont désormais les modèles les plus puissants de la classe affaires avant-gardiste
  • Robuste et rapide : le TSI de 235 kW (320 ch) accélère les modèles Arteon R, qui atteignent une vitesse de pointe de 270 km/h, de 0 à 100 km/h en seulement 4,9 s
  • Nouvelle transmission intégrale : 4MOTION avec vectorisation de couple R-Performance et nouvel essieu arrière pour une dynamique de conduite maximale
  • Mode course : À l’aide du bouton R sur le volant sport, le conducteur peut transformer son modèle « R » d’une gran turismo en une voiture de sport
  • Arteon R : la version Fastback combine le design d’un coupé sport à quatre portes avec les attributs polyvalents d’une berline de tourisme
  • Arteon R Shooting Brake : Avec 320 PS et 420 Nm, la version à hayon est le modèle break le plus puissant de l’histoire de Volkswagen
  • Norme de voiture de sport : le nouveau frein de l’essieu avant de 18 pouces assure une décélération maximale dans toutes les plages de vitesse
  • Exclusif : Équipé de série de la transmission intégrale, du contrôle adaptatif du châssis DCC, de la sélection du profil de conduite et des sièges confort en ArtVelours
  • Intérieur numérisé. Digital Cockpit Pro, système de navigation Discover Media et rétroéclairage avec 30 options de couleurs toujours à bord
  • Un polyvalent innovant : les modèles Arteon R offrent un ensemble global impressionnant avec un grand nombre d’avantages et des performances sûres

EA888 evo4 plus 4MOTION avec vectorisation de couple R-Performance

Entraînement de haute technologie. Le cœur du système d’entraînement des nouveaux modèles Arteon R est un moteur quatre cylindres turbo à injection directe (TSI) de 320 ch de la série EA888 evo4. À partir de 2 000 tr/min, le moteur 2,0 litres vif, cultivé et très agile fournit un couple de 420 Nm à la boîte de vitesses à double embrayage DSG à 7 rapports type DQ500 conçue spécialement pour ces forces élevées. Si nécessaire, les vitesses de l’unité automatique peuvent être changées manuellement à l’aide des nouvelles grandes palettes de changement de vitesse, dont la conception améliorée les rend faciles à utiliser sur la piste de course. De la boîte de vitesses à double embrayage, la puissance d’entraînement est transférée au système 4MOTION nouvellement développé avec vectorisation de couple R-Performance. La transmission intégrale permanente se caractérise par un contrôle sélectif du couple de roue sur l’essieu arrière, une caractéristique connue sous le nom de vectorisation du couple. Ici, un nouvel entraînement d’essieu arrière répartit la puissance d’entraînement non seulement entre les essieux avant et arrière, mais également entre les deux roues arrière. Et il le fait de manière transparente. Selon la situation, 50 à 100 % de la force d’entraînement s’écoule vers l’essieu avant et entre 0 et 50 % vers l’essieu arrière. Sur l’essieu arrière, cependant, jusqu’à 100 pour cent du couple qui y arrive peut être dirigé vers la roue à l’extérieur de la courbe. Cela améliore considérablement l’agilité, en particulier dans les virages. Le conducteur peut utiliser une fonction de sélection de profil de conduite standard pour ajuster la façon dont la puissance est distribuée aux roues arrière. L’Arteon R et l’Arteon R Shooting Brake sont équipés de quatre profils de conduite : Confort, Sport (profil standard sur les modèles R), Individuel (configurable) et Course. Le profil Race est une caractéristique exclusive des modèles R.

Train de roulement sport adaptatif et frein sur essieu avant de 18 pouces

DCC et roues d’un diamètre allant jusqu’à 20 pouces. Le train de roulement sport standard a été soigneusement affiné pour former une alliance avec les systèmes d’entraînement. Les carrosseries de l’Arteon R
et Arteon R Shooting Brake sont 20 mm plus bas grâce à ce train de roulement sportif ; le centre de gravité plus bas et le réglage plus rigide contribuent à renforcer davantage la dynamique de conduite. Une autre fonctionnalité incluse en standard est le contrôle adaptatif du châssis : DCC. Le conducteur peut utiliser la sélection du profil de conduite pour ajuster individuellement cette régulation électronique continue des amortisseurs. Grâce à la fonction DCC, les conducteurs peuvent choisir de régler presque sans problème le train de roulement entre sportif et confortable. La puissance élevée des modèles R est délivrée à la route via des jantes en alliage de 18 pouces (Sebring) avec des pneus 245. Les jantes en alliage Adelaide (19 pouces) ou Estoril (20 pouces) sont disponibles en option – et finies avec un aspect bruni.

Freins de qualité supérieure. Les étriers de frein bleus (avec un logo R argenté sur les roues avant) du nouveau système de freinage sont clairement visibles derrière les grandes roues de 20 pouces. Les étriers de frein sont responsables de la réponse d’une vraie voiture de sport : les modèles Arteon R décélèrent aussi bien qu’ils accélèrent. Pour être plus précis, les freins à disque de 18 pouces à l’avant mesurent 357 x 34 mm, tandis que sur l’essieu arrière, les deux gran turismos sont ralentis par des freins à disque de 17 pouces (dimension du disque : 310 x 22 mm). Les freins eux-mêmes sont construits avec des disques à broches et un pot de frein en aluminium, ce qui réduit le poids de 600 grammes de chaque côté. Une cartographie en fonction de la vitesse dans le servofrein électromécanique assure un contrôle précis du freinage.

Jusqu’à 270 km/h et mode Race disponible sur simple pression d’un bouton sur le volant

Rapide et efficace. Les chiffres de performances révèlent en un coup d’œil que les deux modèles Arteon R accélèrent aussi bien qu’ils freinent : en seulement 4,9 secondes, l’Arteon R et l’Arteon R Shooting Brake bouclent le sprint classique de 0 à 100 km/h. Les modèles R atteignent leur vitesse maximale standard à 250 km/h. En conjonction avec les roues de 20 pouces et les pneus 245/35, Volkswagen offre également la possibilité d’augmenter la vitesse maximale à 270 km/h pour le fastback et le Shooting Brake. La valeur de consommation NEDC combinée des deux modèles se situe entre 7,9 et 7,7 l/100 km. Selon la norme WLTP, la consommation mixte est de 9,3 à 8,9 l/100 km pour l’Arteon R et de 9,3 à 9,0 l/100 km pour l’Arteon R Shooting Brake.

Nouveau logo introduit courant 2019

Arboré par les Touareg, Arteon, Arteon Shooting Break, Tiguan et Golf VIII pour le moment.

Chronos sur piste le samedi et courses scolaires pendant la semaine : la marque orientée performance Volkswagen R représente les modèles les plus sportifs du portefeuille Volkswagen. Depuis 2002, les modèles R sont à l’aise sur les pistes de course du monde entier et, en plus des moteurs hautes performances, ont offert à leurs propriétaires la combinaison de la convivialité au quotidien dans une certaine sobriété élégante.

Volkswagen R présente son réalignement avec la présentation du nouveau logo R. Jost Capito, directeur général de Volkswagen R, déclare : « La Volkswagen R est synonyme d’excitation et de sensations fortes, et à l’avenir, nous continuerons à concentrer nos efforts sur l’intégration de ces émotions dans la marque Volkswagen. Nous adoptons une approche stratégique et opérationnelle pour travailler sur d’excellents produits et créer une expérience client unique. »

Le nouveau logo R symbolise le nouveau départ de la marque de performance. Il est plus moderne, distinct et épuré : Réduit à ses composants essentiels, il peut être utilisé à diverses fins, tout en restant particulièrement adapté aux supports numériques. Le nouveau logo a été développé au Volkswagen Design Center. L’équipe autour de Klaus Bischoff a développé le nouveau logo R en collaboration avec le développement technique et l’équipe marketing de Volkswagen R.

Le nouveau logo de l’entreprise se caractérise par une largeur de ligne immaculée et une disposition clairement horizontale avec des courbes dynamiques. De plus, la ligne diagonale proéminente offre un contraste saisissant, soulignant ainsi la progressivité globale de la marque. Le R allongé crée une impression plus large et plus puissante et définit l’engagement de Volkswagen en matière de performance et d’exclusivité.

Klaus Bischoff, responsable du design de Volkswagen, explique : « Le R marque le sommet athlétique de notre programme de modèles et le logo R est une expression à la fois esthétique et sportive. En même temps, il gagne en clarté et en charisme, tout comme le nouveau logo de la marque Volkswagen. »

Jost Capito souligne : « Le nouveau logo pour les modèles R et les R-Line va également de pair avec le réalignement de la marque Volkswagen R. Toute notre équipe travaille intensément sur l’image de la marque et du produit et nous sommes impatients de continuer à les déployer dans les mois à venir. »


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page