Showroom

Audi Electric Days by Autosphere

A l’occasion des Audi Electric Days j’ai fait une « petite » compil e-tron comme je n’ai pas encore eu l’occasion de publier aucun communiqué de presse sur ces modèles. J’avais fait mes devoirs en allant rechercher tous les communiqués de presse et les photos, avant de participer à l’évènement d’ouverture des Audi Electric Days organisés par le groupe Autosphere dans la région liégeoise ce 16 septembre 2021. Je publie aux dates d’origines des communiqués de presse, en actualisant avec la date de mise à jour.

3 jours, 2 soirées, plus de 15 pages sur les sites presse BE/FR/DE, plus de 2400 photos de presse, une centaine de photos perso et voilà le résultat, dans ces 4 articles :

Dossier Audi e-tron partie 1 : la e-tron, l’e-tron Sportback, et leurs déclinaisons S
Dossier Audi e-tron partie 2 : e-tron GT et RS e-tron GT
Dossier Audi e-tron partie 3 : Q4 & Q4 Sportback

Audi Electric Days by Autosphere

C’est dans l’écrin de verdure du Royal Golf Club du Sart Tilman, que les 3 concessions Audi du groupe Autosphere à Liège organisaient ce 16 septembre 2021 l’évènement d’ouverture des Audi Electric Days, qui vont durer jusqu’au 26/09 inclus dans les concessions.

La chance d’essayer l’un ou l’autre modèle électrifié de la marque aux anneaux. Une journée pendant laquelle près de 150 essais sont prévus, des voitures de l’importateur demandées en renfort, afin de pouvoir satisfaire tout le monde.

A propos de l’importateur belge, D’ieteren, je ne résiste pas au plaisir de vous donnez encore une fois le lien de l’article concernant l’histoire de cette famille : D’Ieteren : plus de 2 siècles au service de la mobilité en Belgique.

Un temps gris en ce début de journée; pour les photos, on fait ce qu’on peut, c’est quand même mieux qu’un soleil au zenith écrasant tout…

Essais

RS e-tron GT

Je commence de bon matin ma première expérience en électrique avec une RS e-tron GT (excusez du peu 😀 😉 ); affichée près de 180 000€ pour le modèle essayé, son prix de « base » démarre à +/-140 000€ en Belgique et en France. L’Audi RS e-tron GT développe 598 ch et 830 nm de couple, puissance pouvant être augmentée jusqu’à 646 ch grâce à l’overboost. Construite avec la même capacité de batterie que l’e-tron GT quattro, l’autonomie de la RS e-tron GT est de 472 km (WLTP).

Chaussée en 21 pouces, elle reste très confortable, surtout en mode confort (ben oui). La puissance, comme pour toute électrique, est on/off, il vaut mieux avoir l’appuie-tête bien positionné et la tête droite avant d’appuyer à fond, sinon ça fait mal au cou…

C’est un peu l’impression que ça donne, toutes proportions gardées… 😀

Le roadbook du jour comprend une visite aux bornes de recharge rapide Ionity situées près de l’aéroport de Bierset.

Audi a négocié un prix basé sur les kWh pour les recharges auprès du prestataire de recharge rapide IONITY. Les clients e-tron profitent ainsi de conditions nettement avantageuses dans le tarif Transit (31 centimes par kilowattheure chargé, ce qui revient grosso modo au coût moyen d’une recharge à domicile, et identique à celui des clients Tesla pour les bornes de la marque). Le nombre de pays et de points de recharge associés a doublé depuis le lancement sur le marché, ce qui accroît encore l’utilisabilité au quotidien. Avec l’offre de recharge premium, un seul contrat donne accès à environ 135 000 points de recharge publics répartis dans 24 pays. À l’étranger, les clients rechargent aux conditions d’achat locales sans supplément. Des informations complémentaires sont disponibles sur cette page.

Sur de telles bornes, avec les Audi e-tron, on peut récupérer 100kms d’autonomie en 5 à 10 minutes.

Pas besoin de s’en servir ici, car la RS e-tron GT affiche encore près de 320kms d’autonomie. La consommation tourne autour des 20kWh; 18 en mode tranquille, 26 en mode « pied au plancher ». La clim est active, et la température extérieure tourne autour des 13-15°C.

La vue « aérienne » à 360° (en option) est vraiment bluffante, avec les vues réelles des abords de la voiture, grâce aux cameras périphériques.

La RS e-tron GT est équipée d’un générateur de son de série, qui va plus loin que l’AVAS (système d’alerte sonore de véhicule) réglementé par la loi = le son diffusé à faible vitesse, en ville, pour prévenir les usagers vulnérables de l’approche d’un véhicule hybride/électrique. Sur la RS e-tron GT il s’agit de 32 éléments sonores distinctifs ; pondérés et modulés en fonction des données de gestion de la conduite; un Pack sonore qui comprend : deux unités de contrôle dans le coffre, deux haut-parleurs extérieurs sur la voiture et deux haut-parleurs intérieurs dans les portières arrière. Les caractéristiques sonores ont plusieurs niveaux et peuvent être ajustées à l’aide du système Audi drive select.
Les détails de ce système sont visibles sur les infographies de l’article consacré à la e-tron GT.

Sur les +/-40kms du parcours, l’autonomie globale de la RS e-tron GT ne baissera que de +/-20kms, grâce aux fonctions de récupération au freinage notamment.

N’oublions pas non plus que les taxes wallonnes (TMC et TC) fonctionnent toujours sur base de moteurs thermiques, et que donc cette petite RS e-tron GT de 600CV ne vous coutera que 61,5€ pour la mettre sur la route, contre 5000€ pour une Audi RS3, une Octavia RS ou une Golf GTI… Et 85€ par an, contre 650€ pour la RS3 et ses petites camarades de jeu. Niveau CO2, rejet de 0gr contre 194 pour la RS3. Une refonte de ces taxes seraient prévue en 2023.

Bref, très content de mon essai, à approfondir une prochaine fois…

e-tron

J’enchaine par un essai d’une e-tron; de nouveau un modèle full options ou presque, y compris les rétroviseurs caméras; personnellement je ne suis pas fan du tout. On doit s’y faire à la longue, mais le regard tombera toujours au-dessus de la ligne de portière, vers l’emplacement où se trouveraient des rétros standards, pas dans la portière 20cm plus bas. Pourquoi ne pas avoir placé ces images des rétroviseurs dans le tableau de bord ? C’est peut-être possible, mais je n’ai pas trouvé si c’est le cas ou pas.
Esthétiquement également, je préfère la ligne de la voiture avec les rétros normaux. Question de goût.
Par contre de nuit, ces rétros caméras doivent permettre de voir mieux, plus loin. Et avec un champ de vision élargit de jour comme de nuit.
Je n’ai pas eu l’occasion de prendre des photos de ces écrans de rétros dans les portières quand j’étais à bord, je vous renvoie à l’article sur ce modèle e-tron et sur ces photos de presse notamment :

Niveau budget on est quasiment à la moitié de la RS e-tron GT…
Le e-tron 55 quattro fait 400CV pour 664Nm de couple. Sa batterie a une puissance de 95kWh.

Les batteries sous l’habitacle permettent d’abaisser le centre de gravité; pas de roulis, pas de sensation de lourdeur, pas de côté pataud, une bonne surprise aussi, bon avec 400CV ce serait dommage; les suspensions et la puissance combinés ne font pas sentir les 2,5 tonnes du bestiau; dans le genre SUV électrique je serai curieux de le comparer avec un Q4, que je n’ai pas eu l’occasion de conduire à ce moment-là…

Photos

Générales

Q4 Edition One

Q4 #1 pour les intimes; je le trouve vraiment esthétique et photogénique, pas tape à l’œil malgré ses jantes dorées. Rendez-vous est déjà pris pour en faire un essai détaillé dès que possible (celui présent au club est un modèle de l’importateur et est retourné sur Bruxelles).

Par rapport à un Q4, le surcout de l’Edition One est d’environ 10 500€; tous les détails de l’équipement ainsi que des photos officielles sont visibles dans l‘article consacré au communiqué de presse du Q4.

Q4 Sportback 40 e-tron

A priori le premier livré dans une concession belge juste à temps pour l’évènement…

Q4 40 e-tron

e-tron Sportback

A7 55 TFSIe quattro

Photos en vrac…

Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ? 😀

Il y a des photos d’un e-tron et d’un Q4 côte à côte, j’avoue qu’avant de les voir ainsi côte à côte, j’aurais eu un peu de mal à les départager au premier coup d’oeil en les croisant dans la rue…

Conclusion & réflexions de la journée ?

L’électrique est vraiment crédible à présent, oui il faut encore planifier les longs trajets, uniformiser les réseaux de bornes et raccourcir les temps de recharges, oui les voitures sont plus lourdes, oui le plaisir de conduite est différent d’une petite Golf MKI GTI mais il est quand même présent. Serait-ce trop de demander les deux ?

Les voitures sont de plus en plus lourdes, de plus en plus grandes, de plus en plus chères aussi, dommage que le reste (places de parking, routes, code de la route, revenus 😀 ) ne suit pas…

Dommage de niveler par le bas en « dépouillant » le conducteur de toute intervention, de toute capacité, de toute responsabilité. La voiture autonome est en approche, et là pour trouver du plaisir à conduire il ne restera plus que les circuits…

Sans parler des bugs; l’e-tron à un moment donné nous a localisé du mauvais côté de la route empruntée, une voie rapide 2×2 bandes : ça bipait de partout avec un beau sens interdit affiché en grand à l’écran : si le système avait pris la main sur le conducteur et arrêté la voiture, ou fait autre chose, il se serait passé quoi ?

Dommage aussi que, à l’instar de ce qu’il s’est passé à l’époque avec la Golf VI Bluemotion notamment (tellement couverte de primes publiques que tout le monde l’achetait même pour faire des petits trajets en ville, au détriment de l’essence, avec au final des FAP bouchés), les autorités (in)compétentes ne poussent qu’une seule technologie à la fois, et érige à présent la voiture thermique en coupable unique de tout ou presque.

Voir aussi :
* Le site Web (temporaire?) d’Audi Belgique dédié aux Audi Electric Days en suivant ce lien.
* Les videos explicatives d’Audi sur la recharge des véhicules électriques
* Ces articles sur les longs trajets en voiture électrique.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top button